Les transporteurs de Pointe-Noire et du Kouilou sommés de payer la patente

0
306

Le directeur départemental par intérim des impôts de Pointe-Noire et du Kouilou, Valery Emmanuel a informé le jeudi 1er septembre, les transporteurs que l’administration fiscale procédera sou peu au contrôle et au recouvrement forcé de la patente due par les contribuables retardataires au titre de l’année 2022. 

« Conformément aux orientations de la hiérarchie, nous avons lancé cette opération dans un souci d’égalité et d’équité de tous les contribuables face à l’impôt. Car, payer les droits est un devoir citoyen », a indiqué le directeur départemental par intérim des impôts de Pointe-Noire, lors d’une communication à l’endroit des contribuables de la ville.

Pour ce faire, il a appelé les propriétaires des Bus, taxis, taxis bus, tricycles et véhicules de transports de marchandises à se conformer à la loi en s’acquittant de leur patente.

Le chef de l’unité adjoint de la fiscalité des particuliers, Alain Kondi a pour sa part, demandé aux contribuables concernées de se rapprocher de l’unité de la fiscalité des particuliers qui se situe sur l’avenue Charles de Gaulle en face de l’agence Mucodec afin de se faire établir un état de liquidation qui leur permettra de s’acquitter des droits y relatifs auprès d’un guichet unique de paiement.

Au cours de la même occasion, un des responsables syndicaux des transporteurs, Tony Robert, a appelé leurs syndiqués à s’acquitter de leur patente.

En outre, le directeur départemental par intérim des impôts de Pointe-Noire et du Kouilou a rappelé que les véhicules dont les cartes grises portent les noms des sociétés sont exemptés par cette opération.