Le régime fait fuiter la relation incestueuse de Sarah Ndenguet avec son père

0
3042

« Sarah Ndenguet, fille fétiche, intime qui a creusé la tombe de son propre père » serait le titre exact d’un roman a commenté un cacique du pouvoir au courant du complot contre l’actuel puissant patron de la police congolaise. Ne dit-on pas qui veut noyer son chien l’accuse de rage ? En faisant fuiter la relation incestueuse qu’aurait Jean François Ndenguet et sa fille Sarah, les adversaires veulent justifier ainsi son impolitesse envers les institutions de la république.

Selon cette fuite d’information, à l’instar du ministre Jean Jacques Bouya avec sa fille Amanda, Jean François Ndenguet serait aussi dans une relation incestueuse avec sa fille Sarah. Cette abomination est la résultante de l’obscurantisme qui garantit des pouvoirs exceptionnels à son père au sein du clan.

C’est la raison principale des excès comportementaux de Sarah Ndenguet qui se sait sacrifier par son propre père pour leur positionnement. Le général Jean François Ndenguet est obligée de satisfaire à toutes les caprices de sa fille aussi déplacées soient-elles à l’instar des faits au palais de justice de Brazzaville.

Dans l’échange téléphonique qu’elle a eu avec le procureur, l’épouse de Ndenguet n’a-t-elle dit que Sarah est l’œil de son père qui est prêt à tout pour elle ?

Il se rapporte qu’au sein du pouvoir plusieurs sont les membres qui maintiennent des rapports incestueux avec leurs filles dans l’unique but de renforcer leurs pouvoirs mystiques. C’est à cause de l’inceste que Jean Jacques Bouya a perdu son épouse qui ne pouvait le supporter contrairement à madame Ndenguet par exemple.

En fuitant cette saleté dans l’opinion, les adversaires du général Ndenguet préparent les esprits à son éjection de la mangeoire. Mais de son côte, le clan Ndenguet n’entend pas se laisser faire et prépare leur riposte.