“Le coût global de prise en charge des invalides du 4 mars évalué à plus de 298 millions FCFA”

0
676

Le coût global de prise en charge des invalides du 4 mars 2012 a été évalué à 298 millions trois cent soixante-douze mille FCFA a déclaré la ministre en charge des Affaires sociales, Irène Marie Cécile Mboukou-Kimbatsa, d’une séance de Questions Orales avec débat au Gouvernement, tenue le 24 novembre dans l’hémicycle du Sénat à Brazzaville.

33 personnes souffrant d’une invalidité ont été identifiées et réparties en 4 groupes d’invalides par une équipe d’experts médicaux assermentés en vue de procéder à une évaluation globale de l’état sanitaire des invalides du 4 mars 2012.

Un 1er groupe est constitué de 7 patients à prendre en charge par les services de chirurgie plastique et traumatologique et neurologique au Congo. Un deuxième groupe de 5 invalides est évacué au Maroc.

Un troisième groupe de 17 invalides à évacuer au Togo pour une prise en charge dans un centre orthopédique et le dernier groupe constitué de quatre invalides à référer en France pour des soins appropriés.

« Le coût global de prise en charge a été évalué à 298 millions trois cent soixante-douze mille FCFA comprenant les frais de transport, de séjour hospitalier ainsi que la prise en charge des actes médicaux » a déclaré la ministre en charge des Affaires sociales, Irène Marie Cécile Mboukou-Kimbatsa

Elle a tenue également à signifier que le dossier a requis l’approbation du  Premier ministre, chef du gouvernement, est en cours de traitement pour la mobilisation des ressources par le ministère des Finances.

Rappelons que ces derniers avaient bénéficié d’une prise en charge par le gouvernement en termes de soins médicaux qui exigeait leur état sanitaire au moment de la survenue du drame malheureusement nombreux d’entre eux ont vu leur état de santé se dégrader fortement faute de suivi médicale et de contrôle.