L’Angola réclame à Sassou Nguesso 10 millions de dollars du soutien militaire de son putsch en 1997

0
6737

Les caciques du MPLA soutenus par des officiers des FAPLA exercent des pressions sur le président Joao Lourenço afin qu’il obtienne de son homologue congolais Denis Sassou Nguesso, le paiement de 10 millions de dollars au titre des accords passés avec l’Angola et l’ayant permis de revenir au pouvoir. Des militaires angolais avaient alors intervenu pour prêter main forte aux Cobras dans la partie sud du Congo et à ce jour, le Congo n’a toujours pas honoré entièrement sa dette.

«Ce n’est pas l’argent qui manque à Dénis Sassou Nguesso, mais de la volonté !» a résumé en substance un général de l’armée angolaise dont les éléments ont occupé durant des mois une partie de Kimongo. Les officiers angolais ont rencontré le président Joao Lourenço en décembre 2023 pour accélérer le paiement de cette tranche d’argent qui doit servir à indemniser les familles des militaires tombés au sud du Congo.

Ces révélations démontrent à quel point le clan Sassou est ingrat avec tous ceux qui l’ont aidé à reconquérir le pouvoir par les armes. Denis Sassou Nguesso et le défunt président Eduardo Dos Santos s’étaient convenus que l’intervention de l’armée angolaise coûterait quelques 200 millions de dollars au Congo ainsi que la liberté des mouvements dans le Kouilou et le Niari.

Plus de 25 ans après, Denis Sassou Nguesso doit encore à l’Angola quelques 40 millions de dollars. L’Angola réclame le versement immédiat de 10 millions de dollars.