Lancement de la procédure d’études économique pour maîtriser les dépenses publiques  

0
971

Le ministre de l’Economie et des finances, Jean-Baptiste Ondaye a souligné le 7 décembre à Brazzaville que la séance de travail avec les représentants des administrations publiques, des institutions financières et les partenaires technique au développement, permettait d’échanger sur le lancement des travaux de la réalisation des études économiques consistant à améliorer les ressources et réduire les dépenses publiques. 

« L’objectif poursuivi par ces différentes études économiques, est d’évaluer l’impact de la réduction des subventions des produits pétroliers dans l’économie, afin de soulager les finances publiques en, mais aussi identifier les secteurs porteurs de croissance économique, afin de mieux cerner les facteurs d’accélération et de durabilité de la croissance, en rapport avec le choix déjà effectué dans le Plan national de développement (PND) 2022-2026 et déterminer les causes  de l’insuffisance de transformation des grumes et de proposer les mesures visant aux entreprises d’atteindre la transformation effective, afin d’identifier  les facteurs de blocage de cette transformation et les mesures pouvant la booster », a fait savoir ministre de l’économie et des finances, Jean-Baptiste Ondaye lors de sa communication.

Pour mener à bien ces études, Jean-Baptiste Ondaye a précisé que des différentes équipes techniques composées du comité de pilotage et du comité technique, chargé de réaliser les travaux, seront mises en place. Il a par ailleurs ajouté que ces études économiques seront exécutées avec l’appui des partenaires techniques.

« Pour donner de la valeur à la réalisation de ces études, les travaux y  afférent connaîtront à la fois la participation des partenaires techniques à l’exemple de la Banque Mondiale et du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), des consultants nationaux qui seront recrutés par appel d’offre, ainsi que des cadres  des administrations publiques », a-t-il dit.

Pour la concrétisation de cette étude, le ministre de l’Economie et des finances, Jean- Baptiste Ondaye a exhorté les membres de différentes équipes techniques à œuvrer avec efficience, tout en tenant compte des orientations inscrites.