La Chine octroie 500 000 dollars américains au gouvernement congolais

La République populaire de Chine a remis, le 11 mars à Brazzaville, une somme de 500 000 dollars américains, soit 296,7 millions FCFA au gouvernement congolais dans le cadre de l’aide humanitaire d’urgence aux victimes des inondations dans la partie nord du pays.

Le don fait suite à l’accord de coopération économique et technique signé le 12 juin 2014, entre le Congo et la Chine. Il permettra d’appuyer les opérations d’assistance aux victimes des inondations dans les départements des Plateaux, de la Cuvette, de la Sangha et de la Likouala sinistrés.

La lettre d’échange a été signée entre l’ambassadeur de Chine au Congo, Mâ Fulin, et le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères, de la Francophonie et des Congolais de l’étranger, André Poh, en présence de la ministre des Affaires sociales et de l’Action humanitaire, Irène Marie Cécile Mboukou-Kimbatsa.  

Le diplomate chinois a expliqué à cette occasion que son pays suit avec inquiétude l’évolution des catastrophes occasionnées par l’apparition des inondations et est très attristé par les dégâts occasionnés.     

« Cette aide témoigne, une fois de plus, le sentiment d’amitié, de solidarité du peuple chinois vis-à-vis du peuple congolais. La recrudescence des catastrophes me signalent l’urgence croissante des actions mondiales pour faire face aux impacts négatifs du changement climatique », a indiqué Mâ Fulin.  

Selon lui, pour avoir une même vision d’un avenir partagé pour l’homme et la nature, la Chine et le Congo vont contribuer à apporter la priorité à l’écologie et poursuivre une voie de document vert de background.

Il a, par ailleurs, rappelé les neuf programmes de coopération annoncés à la huitième conférence ministérielle du forum Chine-Afrique (Foca) où son pays entendait coopérer étroitement avec l’Afrique pour la mise en œuvre de ces programmes dans les domaines de la santé, de la réduction de la pauvreté, de l’agriculture, de la promotion de l’investissement et du commerce, de l’innovation numérique, du développement vert, du renforcement des capacités, de la paix et de la sécurité ainsi que bien d’autres.

Ces programmes, a-t-il précisé, mettent l’accent sur le soutien en Afrique pour conforter ses capacités d’auto développement axé sur la transformation, l’amélioration de la qualité de la rentabilité de la coopération sino-africaine.

« En janvier 2022, le projet de loi du Plan national de développement 2022-2026 a été adopté par les deux chambres du Parlement du Congo. La Chine et le Congo se sont convenus de créer une synergie parmi les neuf programmes du Foca et le Programme national de développement du Congo de travailler conjointement afin de réaliser les objectifs prévus », a dit l’ambassadeur de Chine,  ajoutant que « dans les années à venir, les deux pays vont œuvrer ensemble pour la mise œuvre de leur projet de coopération pour enrichir leur partenariat ».

Pour sa part, la ministre des Affaires sociales et de l’Action humanitaire a assuré l’ambassadeur de Chine au Congo de l’acheminement à bon escient du don aux compatriotes qui sont devenus des sinistrés suites aux inondations. 

 « Un grand merci à la Chine pour tous les projets qu’elle est en train de développer au Congo, ainsi que ceux mis en place pour accompagner le ministère qui seront mis en œuvre par le Programme alimentaire mondial », a dit, pour sa part, Irène Marie Cécile Mboukou-Kimbatsa.