France : un Congo­lais casse la fi­gure d’un PD qui a osé le dra­guer dans un train

0
1491

Il dit dé­fendre les vraies va­leurs afri­caines qui ne vont pas dans la même di­rec­tion que celles des oc­ci­den­taux qui ont lé­ga­lisé l’ho­mo­sexua­lité. Jean Fe­lix Loem­bet, un res­sor­tis­sant de Pointe-Noire qui voya­geait dans un train entre Cler­mont-Fer­rand et Pa­ris n’a pas du tout aimé qu’un autre homme lui fasse des avances. Fu­rieux et fière de ses ori­gines afri­caines, le Congo­lais lui a cassé la fi­gure avec des coups de point at­ti­rant l’at­ten­tion des autres voya­geurs. C’est à la garde de Ne­vers que la po­lice a in­ter­venu pour ten­ter de l’ar­rê­ter.

Vivre en Eu­rope n’est pas sy­no­nyme de s’ap­pro­prier la culture oc­ci­den­tale bien que nom­breux sont des afri­cains souf­frant du com­plexe d’in­fé­rio­rité qui se laissent re­co­lo­ni­ser. Ce n’est pas le cas du Congo­lais Jean Fé­lix Loem­bet, na­tif de Pointe-Noire qui est ar­rivé à Pointe-Noire à sa ma­jo­rité.

De re­tour d’un week-end à Cler­mont-Fer­rand dans un train di­rec­tion de Pa­ris son lieu de ré­si­dence, un voya­geur blanc qui était à ses cô­tés a cru sans doute qu’il pou­vait pro­fi­ter de sa vi­ri­lité afri­caine en lui fai­sant des avances. Vexé par ce com­por­te­ment de ce blanc ho­mo­sexuel, le Congo­lais s’est senti très hu­mi­lié et of­fensé qu’un PD lui fasse la cour.

Il s’est levé de son siège pour de­man­der d’abord au PD de chan­ger de place avant de l’as­som­mer des coups de point face à son re­fus et son in­sis­tance. Une al­ter­ca­tion qui a dé­rangé les autres voya­geurs qui ont alerté le contrô­leur.

A l’ar­rêt de Ne­vers, la po­lice a in­ter­venu pour ten­ter d’ar­rê­ter le Congo­lais qui s’est dé­fendu d’avoir agi en lé­gi­time dé­fense à l’agres­sion sexuelle du PD blanc. Mais les po­li­ciers ont in­sisté sur une agres­sion avec coups et bles­sure. Le PD a re­fusé de por­ter plainte contre le Congo­lais.