Etat civil: le HCR offre du matériel au gouvernement congolais

0
613

L’administratrice principale de protection auprès du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) au Congo, Lydie Navigué, a remis, le 17 décembre à Brazzaville, 4 681 registres d’actes de naissance ainsi que des outils informatiques et accessoires, meubles de bureau et fournitures de bureau, d’une valeur de cent vingt mille dollars américains, au préfet, directeur de cabinet du ministre en charge de la Décentralisation et du Développement local, Jean-Béal Akoundzé.

Recevant le don et remerciant le HCR, Jean-Béal Akoundzé a reconnu que le HCR a été, en effet, dans toutes les étapes qui ont conduit à la mise en place par le gouvernement de sa politique de refondation du système national d’état civil, laquelle politique sera mise en œuvre à compter de l’année prochaine. « Le HCR est donc pour le gouvernement un partenaire stratégique dans l’exécution de ce chantier combien vital », a-t-il souligné.

De son côté, l’administratrice principale de protection auprès du HCR a précisé que cet accompagnement s’inscrit dans le cadre de la campagne Ibelong, en français « J’existe », lancée par le HCR depuis 2013, appelant ainsi les Etats à prendre des mesures nécessaires pour lutter contre le phénomène inquiétant de l’apatridie. Elle a estimé que ce don contribuera significativement à renforcer les capacités des services d’état civil et à réduire de manière significative les risques d’apatridie.

« De manière significative, pour donner suite à ces engagements, le Congo, à travers le ministère de la Décentralisation, a lancé un recensement à vocation d’état civil qui a conduit à l’identification de près de deux cent mille personnes dépourvues d’acte de naissance et qui sont donc à risque d’apatridie », a-t-elle signalé. Elle a indiqué qu’avec ce nombre important, le HCR salue la volonté du gouvernement congolais qui a entrepris des démarches significatives en prenant des mesures concrètes pour régler, de manière définitive, la situation de ces personnes, et éviter l’apparition des nouveaux cas.

En rappel, l’appui du HCR au Congo sur le volet état civil se résume comme suit : un appui de 2000 registres d’actes de naissance et un lot important de matériel et fournitures de bureau a été fait en 2018 aux vingt centres principaux d’état civil du département du Pool ; 3392 registres d’actes de naissance ont été offerts à la Direction générale de l’administration du territoire pour le compte des centres d’état civil en 2019 et 2020 ; dotation en ordinateurs dont un de grande capacité servant à loger la base de données exploitables à tout moment des résultats principaux de recensement à vocation d’état civil ; appui à la validation de la politique nationale de réforme et de modernisation de l’état civil  en octobre 2021 (…).