Eddy Mokia, cet élève de la Likouala qui a refusé de serrer la main du voleur Jean Jacques Bouya

0
2727

Malgré les menaces contre ses parents, Eddy Mokia incarne désormais la dignité de la Likouala dont les ressortissants ne veulent plus être associés aux voleurs de la Cuvette et du PCT. Rappelons que cet écolier a catégoriquement refusé de serrer la main de Jean Jacques Bouya en séjour dans le dit département dans le cadre de son tourisme habituel maquillé en visite de travail. « Je ne peux serrer la main d’un voleur qui pille notre très cher beau pays » avait justifié Eddy Mokia.

Le département de la Likouala est le plus abandonné du pays alors que sa population selon le ministère de l’intérieur vote à chaque élection 100 % le PCT, parti auquel appartient Jean Jacques Bouya.

Le plus grand voleur du Congo s’y est rendu pour selon sa communication évaluer les besoins locaux sur les infrastructures routières. Mais pour les populations, cette visite était une grosse moquerie de la part du ministre. Car après plus de 30 ans au pouvoir, on ne peut venir s’apitoyer du sort de la Likouala. Jean Jacques Bouya est de mauvaise foi et tout le monde le sait y compris les autorités politiques locales qui ont joué à l’hypocrisie en l’accueillant.

N’étant pas affecté par l’hypocrisie diplomatique, l’élève Eddy Mokia dont les oreilles écoutent chaque jour les plaintes de ses parents et des habitants de la Likouala Jean Jacques Bouya n’a pas réfléchi deux fois en refusant de lui serrer la main. Bouya est un voleur que tout citoyen congolais ne devrait plus jamais accorder du respect et de l’estime.