Dubaï : 125 passeports de service vierges du Congo découverts dans les bagages d’un passager en provenance de Brazzaville

0
28029

Les douanes de l’aéroport de Dubaï aux Émirats Arabes Unis ont découvert 125 passeports vierges dans la valise d’un passager en provenance de Brazzaville qui s’est présenté comme cadre au ministère de l’intérieur et détenteur d’un passeport de service. Interpellé, il a été remis en liberté après des échanges avec Brazzaville.

Au Congo, les citoyens rencontrent toutes sortes de difficultés pour se faire délivrer un passeport ordinaire au point certains étudiants ont perdu leur année académique après inscription dans les universités à l’étranger. Autour de l’obtention du passeport s’est crée tout un business au su et vu des autorités politiques.

Depuis plus de cinq années, chaque fois le même problème de la pénurie des cartons se répètent dans un pays dont les autorités promettent l’émergence à l’horizon 2025. Il faut à un citoyen débourser au minimum la somme de 100.000frs pour rêver avoir dans ses mains le précieux document de voyage.

Un passager en provenance de Brazzaville, par un vol d’Éthiopian Airlines, et qui s’est présenté comme un officiel du ministère de l’intérieur, a été interpellé à l’aéroport de Dubaï avec 125 passeports de service vierges congolais.

Auditionné, il a dit être en mission de service et a présenté des documents le justifiant. Il était aussi détenteur d’un passeport de service et a mis en contact la police de Dubaï avec les autorités de Brazzaville pour de plus amples renseignements.

Mais, pourquoi voyager à Dubaï avec des passeports de service vierges? C’est la question à laquelle, la police des Émirats a tenté de trouver une réponse. A Brazzaville, des sources au sein du ministère de l’intérieur rapportent qu’il existerait une mafia des passeports qui concèdent aux sujets Asiatiques et Arabes des documents de voyage congolais.

C’est à Dubaï que les clients viennent obtenir leur passeport de service congolais moyennant paiement de fortes sommes d’argent. Avec le passeport de service congolais, ils peuvent sillonner le monde tranquillement sous des fausses identités et comme consultants officiels du Congo.