Dolisie : un chauffeur à poil pour dire aux policiers voleurs qu’il n’a pas d’argent à les donner

0
2366

Sur la route nationale entre Dolisie et Pointe-Noire ou Brazzaville, des policiers et gendarmes censés assurer la sécurité des routiers, se sont transformés en arnaqueurs. Chaque véhicule doit payer avant de franchir leur barrage et aucune explication n’est valable. Mais, un chauffeur en provenance de Pointe-Noire et à destination a dérogé à la règle en refusant de payer faute d’argent. Il s’est même mis nu pour conforter sa position.

Au Congo, les policiers et gendarmes affectés sur la route nationale, s’écartent de leur mission et se transforment en inciviques notoires. Plusieurs conducteurs se plaignent de ce comportement sans trouver une voix qui les écoute. Ces policiers narguent parfois les chauffeurs têtus en les défiant de porter plainte.

Un jeune en provenance de Pointe-Noire pour Dolisie dans sa voiture personnelle, et stoppé au niveau de Moukondo où est installé un barrage, a fait comprendre aux policiers ne rien avoir dans ses poches. Une version bottée en touche par les policiers qui ont exigé quelque chose pour le laisser passer.

Voulant comprendre pourquoi doit-on payer par obligation quelque chose aux policiers, il a été molesté et les papiers de son véhicules saisis. Excédé par ce comportement des agents de l’ordre, le chauffeur s’est déshabillé pour ainsi signifier ne rien avoir sur lui.