Deux adversaires politiques brésiliens règlent leur conflit sur le ring du MMA

0
702

Deux rivaux politiques brésiliens se sont affrontés, le 12 décembre, lors d’un combat de MMA, dans un ring à cage pour régler leur différend.

En présence de plusieurs spectateurs, le combat s’est déroulé dans la municipalité de Borba, une commune de l’Etat d’Amazonas. Selon l’Agence France presse, le maire de Borba, une petite ville du Brésil, Simao Peixoto, a réglé son différend avec son ancien conseiller municipal, Erineu Da Silva, sur un ring. Le conflit concernait la gestion de la principale attraction touristique de la municipalité.

D’après plusieurs sources concordantes, le maire a créé une surprise en  poussant jusqu’à l’extrême l’affrontement politique en acceptant de régler sur un ring un conflit avec un opposant, dans un combat qui, selon la mairie, s’est finalement avéré être une opération de communication, par la suite.

Un combat qui s’est tenu dans les règles de l’art, dans un octogone (ring de MMA), avec un arbitre, et du public massé dans la salle. « Tout a commencé quand Simao Peixoto, maire de Borba, commune de l’Etat d’Amazonas, a été critiqué pour sa gestion du plus grand complexe touristique de la ville par l’ancien conseiller municipal, Erineu Da Silva. Et quand celui-ci a menacé l’édile de lui « casser la gueule », ce dernier l’a pris au mot et l’a mis au défi pour un combat d’arts martiaux mixtes (MMA), sport très populaire au Brésil », peut-on lire sur les réseaux sociaux.

Les internautes ont manifesté leur plaisir de voir et revoir la vidéo à plusieurs reprises. Sans montage, la petite séquence de trente-six secondes montre les deux personnalités se flanquer les coups de poing et coups de pied à l’image des professionnels du ring, habillés comme des véritables sportifs de haut niveau. « J’ai beaucoup apprécié le combat, surtout le manque de résistance physique de l’un des combattants m’a trop fait rire. Je pense que c’était une bonne idée puisque cela impose un véritable respect. Pour moi, lors des élections, on devrait laisser les candidats aux différents postes politiques s’affronter sur le ring. Le gagnant du combat sera automatiquement validé comme l’élu », a souhaité un internaute.

Dès son arrivée sur le ring, le maire a commencé à provoquer son adversaire, passant son index sous sa gorge, mimant un geste d’égorgement. Torses nus, chaussés de gants fins caractéristiques du MMA, les deux hommes se sont aussitôt rués l’un sur l’autre. Le maire est allé au tapis deux fois, mais a tout de même été déclaré vainqueur aux points à l’issue des trois rounds. Semblant exténués à l’issue du combat, les deux hommes se sont enlassés, dans un dernier geste de sportivité.