Des armes à destination du Congo saisies sur le fleuve Congo dans la Likouala par la RDC

0
3215

La patrouille fluviale de la RDC a intercepté une embarcation transportant d’importantes quantités d’armes à destination du département de la Likouala au Congo-Brazzaville. Parmi les armes saisies figuraient des lances roquettes, Fusils d’assaut américains , des équipements de vision nocturne , trois missiles sol-air et des uniformes ainsi que des bottes.

Tout porte à croire qu’il s’agit d’un trafic illégal des armes de guerre entre la RDC et le Congo-Brazzaville entretenu par des marchands de l’Est de ce grand pays. Ces équipements devraient être livrés dans le département de la Likouala à un intermédiaire avant d’être acheminés dans un autre endroit.

On parle d’un haut responsable du pouvoir de Brazzaville qui serait en connivence avec les marchands d’armes qui pilulent dans l’Est de la RDC. A Brazzaville, des rumeurs de déstabilisation circulent depuis toujours et des clans s’arment en préparation de la bataille de succession. Ce qui interpelle est la libération de l’équipage de cette embarcation par les patrouilleurs de la RDC après des négociations.

Depuis que l’occident a décidé de livrer des armes à l’Ukraine pour se défendre de l’intervention Russe, nombreux sont les observateurs qui ont annoncé le détournement de ces armes pour être vendues à des groupes armés et terroristes dont ceux de l’Est de la RDC où elles ont été signalées.

Le haut responsable du régime de Brazzaville qui a passé la commande de ces armes n’aurait pas passé par les voies officielles et la crainte du pire au Congo devient de plus en plus évidente. Des équipements de vision nocturne et les missiles sol-air ont attirés l’attention des patrouilleurs de la RDC qui les gardent de l’autre côté du fleuve Congo. D’autres convois auraient déjà selon les membres de l’équipage livré autant d’armes dans la Likouala.