Délinquance maçonnique : plusieurs jeunes de la Loge rappelés à l’ordre par le contaminé au Covid JDO

0
2345

Les jeunes maçons du Congo ne se cachent plus et se lancent même dans des opérations de séduction dans leur environnement. La Franc-maçonnerie est banalisée alors que son opacité faisait sa force. A l’instar avec des écuries des sorciers du village, les Congolais avouent une indifférence totale envers l’empire du mal. De ce fait, le Grand maître Jean Dominique Okemba est sorti de sa réserve pour rappeler à l’ordre cette nouvelle classe des membres de sa Loge.

Dans un village, aucun sorcier ne vante de l’être et tout se passe dans la plus totale discrétion pour ne pas alimenter des tensions et l’animosité. Au Congo, tout sorcier est victime du rejet brutal des siens qui sont même prêts à le tuer.

Jean Dominique Okemba, en grand maigre sorcier ayant des mains entachées du sang des innocents ne reconnaît plus ses adeptes jeunes qui ne se cachent plus d’appartenir à l’empire du mal. A travers une note circulaire interne, il leurs a rappelé à l’ordre face aux enjeux de l’heure.

De retour de Kinshasa où il a assisté au mariage de son cousin Kondjo Nguesso, JDO a été testé positif au Covid et se trouve en isolement à son domicile. Un Grand-maitre atteint du Covid ! Nul n’est éternel et intouchable.

Il est interdit aux jeunes francs-maçons en cette période des fêtes de fin d’années de trop s’afficher et de faire preuve de beaucoup retenue dans la philanthropie. Les temps ont changé et les frères de lumière sont dans le viseur de la population.