Délestages: Kiki Sassou accuse son cousin Bouya d’avoir détourné le budget du barrage de la Liouesso dans la Sangha ?

0
1479

Les Congolais du sud ont toujours pensé que la caste nordiste au pouvoir s’acharnait par tribalisme contre eux. Hors, il n’en est pas question, le pouvoir est contre tous les congolais qui n’adhèrent pas à leurs Loges et la preuve palpable est le détournement d’une grande partie du budget par le nordiste Jean Jacques Bouya du barrage hydroélectrique de la Liouesso dans la Sangha. Inauguré en 2017 et ayant coûté 65 milliards grâce à un prêt de la Chine, le barrage de Liouesso dans la Sangha sera rénové cinq après à cause de faible potentialité due bien entendu au vol du budget initial par Bouya en complicité avec la société chinoise en charge de sa construction.

Le gouvernement congolais a procédé samedi 21 mai 2022, à la signature de deux conventions de partenariat entre l’État et un consortium sino-congolais (Energaz-CGGC) qui aboutiront à la rénovation du barrage hydroélectrique de Liouesso. Ce barrage ne fonctionne pas avec toutes ses capacités et est incapable de résoudre le déficit énergétique de la Sangha.

Un constat amère fait par le ministre Denis Christel Sassou Nguesso qui ne peut s’en prendre à son cousin voleur Jean Jacques Bouya. Des dépenses de plus pour l’État congolais dont l’ambition était au départ de palier aux problèmes énergétiques du pays.

L’infrastructure a été inaugurée dans le village de Liouesso située dans le département de la Sangha dans le nord du pays. Pour le président congolais Denis Sassou N’Guesso, ce barrage de 19,9 mégawatts devrait relancer l’activité économique dans la région.

« Déjà, ce barrage hydroélectrique dans la Sangha va donner des grandes capacités aux entreprises installées dans ce Département ; des possibilités de vie meilleure aux habitants de ce Département, a indiqué le chef de l‘État… Et aussi des possibilités d’entreprendre : donner aux artisans, aux Petites et moyennes entreprises (PME) parce qu’il faut que les Congolais apprennent à créer ».

Le barrage de Liouesso a été financé à hauteur de 65 milliards de francs CFA par la Chine. Pékin a également investi dans les lignes de transports de l‘électricité à hauteur de 21 milliards. Des investissements qui font déjà la différence pour les entreprises installées dans la région, mais aussi pour les plus petits utilisateurs.