Décès de l’éminent écrivain congolais Henri Lopes

0
534

Le monde littéraire et politique a perdu une figure éminente avec le décès de l’écrivain congolais de renom, Henri Lopes, survenu ce jeudi 02 novembre, en France.

Henri Lopes était un auteur d’une grande virtuosité qui a laissé une empreinte indélébile dans la littérature congolaise et francophone. Ses œuvres, dont « Le Pleurer-Rire », ont été une source d’inspiration pour de nombreuses générations de lecteurs et ont contribué à l’enrichissement culturel de la littérature africaine.

Outre sa carrière littéraire exceptionnelle, Henri Lopes était également un homme politique accompli. Il a occupé divers postes ministériels, notamment celui de ministre de l’Education nationale, ministre des Affaires étrangères (en 1972), et ministre des Finances (de 1977 à 1980), en plus d’avoir assumé la fonction de Premier ministre (de 1973 à 1975).

Par la suite, il a servi pendant 15 ans en tant que directeur général adjoint pour la Culture et les relations extérieures de l’Unesco.

Enfin, il a été ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Congo en France de 1998 à 2015.

La perte d’Henri Lopes est profondément ressentie tant dans le monde de la littérature que dans le domaine politique. Ses réalisations exceptionnelles laisseront un héritage durable, et il restera à jamais une personnalité majeure de la culture congolaise et de la scène internationale. Nos pensées accompagnent sa famille et tous ceux qui ont été touchés par son œuvre et son engagement.