Congo-Rwanda: des accords signés dans plusieurs domaines

0
987

A l’occasion de la visite d’Etat du 11 au 13 avril au Congo du président rwandais, Paul Kagamé, les gouvernements des deux pays ont signé de nombreux accords de coopération pour renforcer leur partenariat économique.

Le ministre congolais de la Coopération internationale et de la Promotion du partenariat public-privé, Denis Christel Sassou Nguesso, et le ministre rwandais des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Vincent Biruta, ont signé les accords cadre de partenariat économique de la promotion et de la protection des investissements. Ils ont également signé le mémorandum d’entente et de coopération dans les domaines des petites et moyennes entreprises et de l’artisanat, ainsi que l’accord de coopération culturelle et artistique.

Un autre accord concerne la convention de concession du Parc industriel et commercial de Maloukou entre le Congo et le président directeur général de Crystal Ventures Limited, le Dr Jack Kayonga.

Toujours par l’entremise du ministre de la Coopération internationale et de la Promotion du partenariat public-privé, Denis Christel Sassou Nguesso, le Congo et le Fonds d’investissement, Christal Ventures LTD, ont paraphé un protocole d’accord relatif à la culture du Ricin au Congo.

Le protocole d’accord entre le Congo et la société dénommée Macefiel Ventures Congo Holding S.A.S.U sur la conception, la construction et l’exploitation du port sec de Dolisie a été signé par Denis Christel Sassou Nguesso et Yvonne Mubiligi, directrice générale de ladite société.

Ensuite a été signé le mémorandum d’entente entre les gouvernements congolais et rwandais, relatif au partenariat stratégique dans le domaine des industries minières et de la géologie. Enfin, le protocole d’accord dans le domaine de la jeunesse et des sports, de l’éducation civique et de la formation qualifiante.

Renforcer les liens d’amitié, de fraternité et de coopération

Dans le communiqué final publié à l’occasion de leur rencontre, les chefs d’Etat Denis Sassou N’Guesso et Paul Kagamé se sont accordés sur « l’élargissement et l’approfondissement du champ de coopération » entre leurs deux pays.

Après avoir estimé que le niveau des relations économiques entre les deux pays « ne reflète pas l’étendue et la profondeur des engagements pris » en 2010 et 2011, les chefs d’Etat ont instruit leurs gouvernements respectifs de s’employer « sans délai » à l’élaboration des plans d’action en vue d’exécuter des accords déjà signés et d’organiser régulièrement des réunions du comité de pilotage et des comités techniques mixtes.

S’agissant de la situation politique et sécuritaire dans la région des Grands lacs qu’ils ont appréciée, Denis Sassou N’Guesso et Paul Kagamé se sont réjouis des conclusions de la 10e réunion de haut niveau du Mécanisme régional de suivi de l’accord cadre pour la paix, la sécurité et la coopération pour la République démocratique du Congo et la région, tenue en février dernier à Kinshasa.

Par ailleurs, les deux chefs d’Etat ont encouragé le recours au dialogue politique et à la voie diplomatique lorsqu’il s’agit de régler des différends régionaux et sous-régionaux pouvant survenir entre les Etats.

Sur la situation en Libye, Denis Sassou N’Guesso et Paul Kagamé ont exhorté les institutions de la transition, les forces politiques, sociales et religieuses à œuvrer pour la paix, et ont appelé à la réconciliation inter-libyenne « en vue d’un processus électoral consensuel, inclusif et apaisé ».

En outre, le président rwandais a, une fois de plus, salué les efforts de son homologue congolais, Denis Sassou N’Guesso, président du Comité de Haut niveau de l’Union africaine sur la Libye.

Sur le plan international, notamment le conflit militaire entre la Russie et l’Ukraine, les présidents congolais et rwandais ont exprimé leur « souhait ardent de voir aboutir le processus de négociations en cours ». Ils en appellent à un cessez-le feu immédiat entre les belligérants, afin « de donner de réelles chances de succès aux négociations ».

Au plan multilatéral, ils se sont réjouis de la tenue, en novembre 2021, à Glasgow, au Royaume-Uni, de la conférence des parties sur les changements climatiques, Cop26. Tout en relevant les progrès accomplis, ils ont réitéré « la nécessité d’accélérer l’action climatique », pour maintenir l’objectif fixé par les Nations unies de réduire la température à 1,5 degré.

Denis Sassou N’Guesso et Paul Kagamé ont dit leur détermination à œuvrer au renforcement des liens d’amitié, de fraternité et de coopération entre le Congo et le Rwanda.