Comme avec celle de Mpila, le Gaou Sassou encore arnaqué sur la centrale hybride thermique d’Impfondo 

0
1789

Le 11 octobre 2007, trompé par Bruno Itoua, Denis Sassou Nguesso inaugurait en grande pompe la centrale thermique de Mpila présentée comme solution aux délestages de la zone nord. C’est en mars 2010 que cette centrale cessait de fonctionner à cause des coûts élevés en carburant.Cette fois-ci, c’est le voleur Bouya qui vient de répéter le coup de Bruno Itoua dans la Likouala avec l’inauguration encore en grande pompe de la centrale hybride thermique d’Impfondo le 22 mai 2023. C’est le mot hybride qui semble épater Sassou Nguesso qui se plaît à jouer le deuxième gaou.

Le Président de la République, Denis Sassou-N’Guesso a procédé, ce lundi 22 mai 2023, à l’inauguration d’une centrale hybride thermique et photovoltaïque, dans son premier volet, à Impfondo, chef-lieu du département de la Likouala.

En 2010, une centrale de même type cessait ses activités à Mpila à cause des difficultés en approvisionnement en carburant. Le département de la Likouala étant totalement enclavé on se demande bien comment l’approvisionnement en carburant va-t-il être facile pour le bon fonctionnement de cette centrale thermique qui n’alimentera en électricité la ville que pendant 4 heures.

Les proches de Denis Sassou Nguesso profitent de ses limites intellectuelles pour l’induire chaque fois en erreur dans la réalisation des ouvrages. On lui a fait inaugurer les aéroports de Brazzaville, Pointe-Noire et Ouesso alors qu’ils étaient encore inachevés. Cette fois-ci, Jean Jacques Bouya a ajouté le mot «  Hybride » pour l’épater.

La même erreur a été faite avec le barrage d’Imboulou où le circuit de distribution électrique vieillissant n’avait pas été réhabiliter au même moment que la construction de l’ouvrage. On s’est retrouvé avec un réseau électrique inadapté au barrage.

Financé par le budget de l’Etat congolais et d’une capacité prévue de 3,4 MW le projet dans son ensemble est réalisé en quatre lots distincts et mise en œuvre par Produits de Construction de Brazzaville (PROCOB), une filiale de la société belge Contrat ABC.

Le premier lot concerne la construction de la centrale thermique qui vient d’être inauguré ; le deuxième lot concerne la construction des lignes d’évacuation et l’extension du réseau de distribution en moyenne tension de 20 kV sur au moins 7,5 km.

S’agissant des troisième et quatrième lot ils incluront respectivement la construction de la centrale solaire et la réhabilitation et l’extension du réseau existant en basse tension dans la ville d’Impfondo.

L’inauguration de la centrale thermique d’Impfondo fait suite à la cérémonie de lancement des travaux de construction et de bitumage du Corridor 13, tronçon Ouesso-Pokola ainsi que le Pont sur la Sangha dans le département de la Sangha que Denis Sassou N’Guesso a présidé le samedi 20 mai.

Rappelons que la première pierre de construction de la centrale thermique avait été posée le 2 mars 2021 par le président de la République.Une hybride, c’est le terme qu’on emploie pour désigner une centrale qui fonctionne avec deux unités de production d’énergie de natures différentes. Avec une centrale hybride, on peut notamment coupler une activité thermique avec une production d’énergie renouvelable.