Collinet Makosso a détourné 12 milliards de l’éducation pour construire 60 maisons dans son village de Yanga

0
1365

Et dire que ce monsieur qui siège à la primature a été ministre de l’éducation au Congo ? On peut comprendre facilement le mépris que ce pouvoir a contre l’enseignement qui est pourtant la base du développement d’une Nation. Le premier ministre Anatole Collinet Makosso, contaminé par le virus du vol de l’Alima s’est fait plein les poches avec les 4 milliards annuels du budget de l’institut National de Recherche et d’Actions Pédagogiques ( INRAP). De l’argent qui lui a permis de construire 60 maisons dans son village Yanga au Kouilou qu’il a fait don aux villageois.

En Octobre 2021, le Premier ministre, Anatole Collinet Makosso qui est une fierté pour son village a joué au riche et bon samaritain avec de l’argent mal acquis au détriment de l’éducation nationale en construisant 60 maisons en faveur des démunis de leur propre système de gouvernance. Et ce sont toutes les cases en bois du village Yanga situé à 61 km de Pointe-Noire dans le Kouilou qui ont été remplacées par celles construites en matériaux durables.

Anatole Collinet Makosso remet symboliquement les clés à Alexandre Mabiala

Le village Yanga a fait peau neuve grâce à une initiative privée du Premier ministre congolais, Anatole Collinet Makosso qui a mis la main à la poche avec le concours des milliards du budget de l’INRAP.Ce projet est axé sur l’offre gracieux d’un logement décent et moderne aux populations rurales. Il aspire également à favoriser le retour de la vie et des activités en milieu rural.

Pour cette phase inaugurale, c’est une soixantaine de maisons avec toutes les commodités qui ont été livrées.Au cours d’une cérémonie officielle de remise des logements, Anatole Collinet Makosso a remis les clés des 60 maisons au président du conseil départemental du kouilou, Alexandre Mabiala qui, à son tour les a transmises au chef du village.Ce projet tant attendu par les populations de Yanga succède à celui de la construction d’une école et de 6 villas pour enseignants, des enseignants qui pourront d’ores et déjà se sédentariser pour un meilleur suivi des élèves.

Anatole Collinet Makosso vient ainsi traduire en acte l’une des recommandations du Président de la République, Denis Sassou N’Guesso qui fait obligation à chaque cadre congolais d’assainir et de moderniser les lieux de vie des populations dans les zones rurales et urbaines malheureusement avec les fonds détournés d’autres projets éducationnels.

Bien que salutaire pour le monde rural, et plus précisément pour les habitants du village Yanga, ce précieux don issu du vol de Collinet Makosso, soulève néanmoins des interrogations quant à l’entretien de ces maisons par les bénéficiaires lorsqu’on sait la paresse qui les anime.