Brazzaville refuse d’extrader vers Londres un congolais qui a arnaqué 2 millions dollars à une banque anglaise

0
1252

La police anglaise a émis un ordre d’extradition sur un sujet Congolais qui a trouvé refuge dans son pays d’origine. Il est accusé d’avoir arnaqué 2 millions de dollars à la banque Lloyds qui est le cinquième groupe bancaire opérant en Angleterre et Pays de Galles. Le Congolais GMT est détenteur aussi de la nationalité britanique et vivait à Londres depuis 20 ans. Brazzaville refuse de livrer son citoyen.

A Londres, on est persuadé que le fugitif GMT bénéficie d’une protection de certains membres influents du pouvoir congolais. Mais la partie congolaise met en avant la nouvelle constitution qui interdit l’extradition des citoyens congolais vers l’Europe.

GMT aurait selon la police anglaise arnaqué la somme de 2 millions de dollars à la banque Lloyds dans laquelle il travaillait. Le traçage de sa fuite indique qu’il a quitté Londres pour Dubaï avant de rejoindre Brazzaville.

A Londres, on reste confiant sur le professionnalisme de la police congolaise qui est obligée de se plier aux réquisitions d’Interpol.