Banditisme : un réseau de braqueurs neutralisé

0
1575

Depuis quelques jours, six présumés braqueurs ont été arrêtés par les services de la région de gendarmerie de Pointe-Noire et du commandement territorial des forces de police.

 Dans la nuit du 15 au 16 mars dernier, des hommes armés s’en sont pris aux domiciles de deux gendarmes vivant dans le quartier Tchiali. Au cours du braquage,  les deux gendarmes en service à la région de gendarmerie de Pointe-Noire ont été victimes d’une violente agression à la machette.  Les agresseurs leur ont asséné des coups au niveau du bras et de la tête  avant de prendre la fuite, emportant avec eux des postes téléviseurs plasma, des téléphones portables et de l’argent.

Cependant, grâce à des enquêtes minutieuses, les services de la gendarmerie et de police ont réussi à interpeller ces bandits.  Le groupe de braqueurs, composé de ressortissants des deux Congo, a été présenté le 28 juillet dernier devant le tribunal de grande instance de Pointe-Noire. Les malfaiteurs seront ensuite présentés devant le procureur de la République, dans les tout prochains jours, au cours de la  session criminelle pour qu’ils répondent de leurs actes. Notons que courant la période allant de mars à avril, la population de Tchiali a été terrorisée par ces bandits de grand chemin qui ont commis des forfaits dans plusieurs domiciles. Mais les hommes en uniforme deviennent eux-mêmes la cible des braqueurs, la sécurité de toute la cité est alors menacée. Et les gendarmes et policiers s’emploient à rassembler les indices possibles dans l’urgence pour arrêter tous les prédateurs en liberté.