Après Mouangassa, Prince Bahamboula, Vadim Mvouba serait-il le prochain tricheur à subir la vengeance de la nature?

0
1474

Les tricheurs des législatives de juillet 2022 sont entrain de subir un à un la colère de la nature. De l’invalidation humiliante de la petite du régime Princesse Gaëtan Mouangassa à l’agression de Prince Bahamboula, il se pourrait qu’on assiste bientôt au malheur qui va s’abattre sur le tricheur Ukrainien Vadim Mvouba.

Abusés, les votants de la circonscription de Makélékélé 3 avaient maudit la voleuse Mouangassa et prédit une succession de malheurs contre elle. Le premier de ces malheurs a été son invalidation avant que d’autres ne s’en suivent. Aujourd’hui, tout le monde se moque d’elle et même son propre parti politique PCT a reconnu ses prouesses dans la tricherie.

Le deuxième tricheur a subir la colère de la nature et des esprits de Mayama est la protégé de Jean Jacques Bouya, Prince Bahamboula qui a eu le toupet de dribbler tout un district acquis à un autre candidat et vrai fils du terroir. Avec ses parrains du PCT, Prince a été investi député de Mayama, une localité martyrisée par la milice du clan dont appartient Jean Jacques Bouya.

C’est dans sa propre résidence que les esprits de Mayama ont voulu que le traître Prince Bahamboula subisse leur colère. Il a été violemment agressé par des hommes cagoulés.

Le prochain sur la liste serait sans doute Vadim Mvouba, un grand tricheur comme son mentor , le clownVlodomyr Zelensky. Les esprits de Bacongo 2 où il a commis son plus grand crime l’attendent au tournant et ne veulent en aucun cas raté cette occasion après avoir été humilié par un Ukrainien.

On ignore encore le genre de malheur qui s’abattra sur Vadim Mvouba, mais il paiera le lourd tribut de s’être moqué de tout un quartier comme Bacongo.