Vers la création d’une société publique de transport interurbain

0
849

Le conseil des ministres a ouvert ce mercredi 1er février, des réflexions autour de la création d’une société publique qui effectuerait le transport de voyageurs interurbain. 

Un conseil interministériel s’est tenu ce mercredi 1er février, au Palais du Peuple, à Brazzaville sous l’autorité du Président de la République, Denis Sassou Nguesso. 

Les participants ont profité de cette occasion pour réitérer le soutien du gouvernement aux transporteurs et à préserver le pouvoir d’achat des usagers, face à l’augmentation de 5% des prix de l’essence et du gazole.

Ainsi, les membres du gouvernement ont pris une batterie de mesures visant à favoriser le transport des biens et personnes dans notre pays malgré cette augmentation. 

Il a été décidé entre autres de mener des réflexions sur la création d’une société publique de transport interurbain.

Ce futur établissement va donc assurer la liaison entre zones rurales et agglomérations, ou entre plusieurs agglomérations. 

Le gouvernement de la République, dans le but d’améliorer le transport public de marchandises et/ou des personnes, va procéder aux travaux de réhabilitation des voiries urbaines à Brazzaville et à Pointe-Noire ; à l’entretien des pistes agricoles et rurales et à la réhabilitation dans les « meilleurs délais » de la route Enyelle-Impfondo dans le département de la Likouala, a rapporté le porte-parole du gouvernement, Thierry Moungalla.

La création d’une société publique de transport interurbain sera la deuxième initiative du genre en termes de transports routiers au Congo. En 2015, l’Etat congolais, la mairie de Brazzaville et celle de Pointe-Noire, avaient participé à la création de la Société des transports publics urbains (Stpu).