France : spécialiste des 8 coups, un congolais poignardé par son épouse blanche pour infidélité en soins intensifs

0
3621

Cédric Moussounda dit Mouss se trouve depuis une semaine en soins intensifs au centre hospitalier universitaire de Montpellier au sud de la France. Il a été poignardé à la poitrine et au ventre par son épouse blanche, de nationalité française à cause de ses infidélités. Le congolais aurait eu des relations avec trois amies de son épouse qui auraient bien voulu comprendre comment il pouvait faire 8 coups comme le vantait sa propre femme.

Pour certaines femmes européennes, l’homme africain noir est un trésor au lit qu’il faut conserver jalousement pour en profiter au mieux de sa puissance sexuelle. C’est le cas du congolais Cédric Moussounda dit Mouss, âgé de 32 ans qui est marié à une française de 40ans.

Quand il a connu sa femme, celle-ci était en couple avec un homme blanc qu’elle a abandonné pour bien jouir de la virilité du congolais. Elle ne pouvait pas alors tolérer que l’africain lui soit infidèle avec trois de ses amies.
Tout le monde pourtant condamne la française d’avoir fait la promotion des exploits sexuels de son époux auprès de son entourage. Ce sont ces récits qui ont poussé ses amies à vouloir aussi goûter à lé générosité sexuelle de Cédric.

L’africain étant polygame de nature, Cédric n’a pas refusé les avances des amies de son épouse et a finit avec trois d’entre elles. Une trahison que son épouse n’a pas supporté après tant d’années de sacrifices dans la relation. Profitant que le congolais dormait, elle lui asséné plusieurs coups de couteaux au ventre et à la poitrine. Cédric lutte pour sa vie dans l’unité des soins intensifs du CHU de Montpellier.