Soupçonné d’être PD, Serge Oboa se marie malgré l’interdiction du gouvernement

0
3586

Le gouvernement de la république dans un compte rendu lu par son porte parole Thierry Moungala a interdit la célébration des mariages durant 45 jours afin de contenir la propagation du Coronavirus. Il a été demandé aux forces de l’ordre de faire respecter cette mesure. Mais foulant aux pieds cette décision, le patron de la sécurité présidentiel qui est pourtant soupçonné d’être un homosexuel s’est marié coutumièrement, réunissant les deux familles impliquées.

Les membres du cartel de l’Alima se croit tout permis au Congo, même ridiculiser tout un premier ministre et le porte parole du gouvernement. Cela prouve leur sauvagerie haut dégré contrairement au peuple qui fait preuve de maturité et sagesse bien que traumatisé par la violence du régime.

En ce jour de la Toussaint, nombreux n’iront pas dans les cimetières pour respecter la décision du gouvernement autant ils ont ajourné leurs mariages. Mais les Bonobos du cartel de l’Alima se passent de tout et narguent la Nation.

Le Colonel Serge Oboa, directeur de la sécurité présidentielle qui serait selon des indiscrétions le mari attitré d’un PD populaire de la capitale (Mignon Dimi), a célébré son mariage coutumier devant ses proches, sa famille et belle-famille malgré l’interdiction du gouvernement.

Pour prouver à Collinet Makosso et Moungalla de son impunité comme membre du cartel, Serge Oboa a même autorisé qu’il soit photographié et que celles-ci soient même balancées dans les réseaux sociaux.