Une cérémonie des Oscars marquée par la gifle de Will Smith à Chris Rock

La 94e cérémonie des Oscars s’est déroulée cette nuit à Los Angeles. La soirée a été marquée par l’affaire Will Smith. Oscarisé pour avoir joué le père de Serena et Venus Williams dans La Méthode Williams, il a aussi créé le malaise en giflant l’un des remettants après une blague sur sa femme.

Le comédien Chris Rock vient de plaisanter sur le crâne rasé de Jada Pinkett-Smith. Son mari, Will Smith, monte sur scène et le frappe. Toute la salle croit à un gag. Mais la gifle est réelle et quand Chris Rock tente de dédramatiser la situation, Will Smith, qui a pourtant bâti sa carrière sur son charme et son humour, ne se calme pas. « Le nom de ma femme ne sort pas de ta putain de bouche », crie l’acteur.

Long malaise.  Quelques minutes plus tard, Will Smith remonte sur scène chercher le premier Oscar de sa carrière pour le rôle de Richard Williams, le père aux méthodes controversées des championnes de tennis Serena et Venus. L’acteur fond en larmes.

« Je veux m’excuser auprès de l’académie »

« Richard Williams défendait sa famille avec férocité, commence Will Smith. Dans notre métier, on doit accepter le manque de respect, sourire, faire semblant que ça ne vous touche pas. Je veux m’excuser auprès de l’académie et de mes collègues. L’amour vous fait faire des folies. »

Côté actrices, Jessica Chastain l’a emporté pour « Dans les yeux de Tammy Faye » et son rôle de télévangéliste au grand cœur et au maquillage outrancier.

On aura aussi entendu un accent français quand Philippe Rousselet, le producteur de « Coda » , le remake de « La Famille Belier », a reçu sur scène l’Oscar du meilleur film. C’est une petite surprise pour un film racheté 25 millions de dollars par Apple TV+ mais dont l’aura a grandi ces dernières semaines. 

Les cérémonies des Oscars des dernières années n’ont pas souvent laissé de souvenirs mémorables au public. Ce ne sera pas le cas de cette 94e édition.