Ukraine : le gouvernement Makosso abandonne plus de 500 étudiants Congolais à leur sort

0
932

Le président Russe Vladimir Poutine a déclaré la guerre contre l’Ukraine et depuis ce matin le bruit des armes se fait entendre sur différentes villes Ukrainiennes dont Kharkov et Kiev où se concentrent la majorité des étudiants Congolais dans ce pays. A ce jour, le gouvernement Makosso n’a entrepris aucune démarche pour s’enquérir de leur situation et sont livrés à eux-mêmes avec le début des hostilités.

Un pays qui ne se soucie guère des futures ressources humaines est celui qui est dirigé par des inconscients jouisseurs à l’instar de la république du Congo dont les limites et ambitions de son président sont déjà connues. Mais avoir un supposé intellectuel à la tête du gouvernement et assister à l’abandon des étudiants dans un pays en conflit est incompréhensif.

Les plus de 500 étudiants Congolais vivant en Ukraine sont mis devant le fait accompli de l’irresponsabilité de leur gouvernement qui n’a jamais joué à l’effet prévention comme le Maroc qui a affrété un avion pour rapatrier ses ressortissants sentant les hostilités venir.

Au Congo, les autorités sont habituées à la culture du Don, croyant peut-être tiers allait s’occuper de ses ressortissants en Ukraine. A Brazzaville, c’est un mutisme totale sur la situation des étudiants Congolais en Ukraine.

Sur place, les étudiants Congolais tentent au mieux de leurs forces de se mettre à l’abri des bombes Russes et surtout doivent aussi faire face au racisme et sentiment nationaliste des Ukrainiens. Nombreux parmi eux ont confié à ce média s’être réfugié dans les sous-sol des campus universitaires.

« Déjà sans la guerre, notre vie est très difficile ici, et maintenant c’est pire. Malgré ça, on a aucune nouvelle de nos autorités au pays et c’est triste ! » confie un jeune étudiant en ingénierie.