Tchiamba Nzassi : le guichet unique de paiement inauguré par Anatole Collinet Makosso

0
567

En séjour de travail récemment à Pointe-Noire, le Premier ministre, chef du gouvernement, a inauguré, le 20 août, le guichet unique de paiement ainsi que le poste de contrôle de Tchiamba-Nzassi, à la frontière Congo-Cabinda. Il a aussi visité les chantiers arrivés à maturité.

Le guichet mis en service est logé dans un bâtiment R+2 flambant neuf, pouvant subir une extension verticale jusqu’à hauteur d’un R+4. Constitué de deux blocs, l’ouvrage abrite les services des douanes et aussi des impôts, le trésor public ainsi que les services de la Banque postale du Congo. Le projet de construction de ce bâtiment intègre le cadre de la modernisation de l’administration afin d’accroître les capacités de mobilisation des ressources intérieures. Sa réalisation va permettre d’améliorer les conditions de travail des services des douanes évoluant à la frontière Congo-Cabinda ainsi que les recettes de l’Etat.

Construit à cet effet, le port sec, situé à trois minutes du guichet unique de paiement, occupe une superficie de 2000 m2. Il est destiné à la réception des gros véhicules à tonnage variable et est constitué, entre autres, d’une guérite de contrôle, d’un bureau de gestion, d’un magasin de transit, de deux caisses et d’un entrepôt de 1600 m3 de volume devant permettre à la douane de diversifier ses activités. Au terme de la cérémonie d’inauguration, Anatole Collinet Makosso a visité le guichet ainsi que le port sec.

Dans son mot, Ludovic Ngatsé, ministre délégué au Budget, a rappelé le double rôle des services de douane, celui de lutter contre la contrebande ainsi que le trafic illicite et de s’assurer que toute marchandise traversant la frontière est l’objet d’une déclaration douanière et de paiement de douane. Il a aussi relevé les avantages ou l’importance du guichet unique de paiement. «Ce bâtiment ainsi que le port sec construit à cet effet, sans oublier les moyens roulants dotés aux régies financières au cours de ces derniers mois, sont autant d’atouts permettant une plus grande efficacité dans la collecte des recettes de l’Etat. En regroupant les administrations douanières, fiscales et du Trésor, en partenariat avec la Banque postale du Congo, chargée d’encaisser les recettes, nous visons la performance individuelle de chaque administration et la performance collective à travers l’échange instantanée de l’information et de la mutualisation des efforts», a-t-il signifié.

Une satisfaction pour les chantiers visités

Après l’inauguration du guichet unique de paiement et du poste de contrôle de Tchiamba Nzassi, Anatole Collinet Makosso a poursuivi sa visite des chantiers arrivés à maturité dans la ville océane. Une visite entamée le 19 août dans le 6e arrondissement, Ngoyo, où s’exécutent les travaux de construction de l’hôpital général de Patra quasiment achevés.

Le chantier des voiries urbaines, en cours au quartier Mboukou, dans le 3e arrondissement Tié Tié, dans le cadre du Projet Durquap, et celui de construction du deuxième module du marché central de Pointe-Noire ont été également visités par le chef du gouvernement. Le nouveau siège administratif du Port autonome de Pointe-Noire, presque achevé, a fait également l’objet d’une attention particulière du Premier ministre lors de sa visite guidée de cette infrastructure ultra moderne composée de deux parties, notamment la tour d’un R+15 pour les bureaux et la salle de conférences d’une capacité de 600 places.

Le 20 août, le Premier ministre, après avoir inauguré le guichet unique de paiement, a visité la rue en pavé qui passe devant la Maison des jeunes de Tchiamba Nzassi, le site de la future université de Pointe-Noire, situé à Nkoti–Fouta, dans le 5e arrondissement Ngoyo, avant de se retrouver à Tchiniambi, dans l’arrondissement 4 Loandjili, pour s’enquérir de l’évolution des travaux de pavage des voiries urbaines de ce quartier. Anatole Collinet Makosso a clôturé sa visite de terrain au chantier de construction du lycée d’excellence de Mvindoulou, toujours dans l’arrondissement 4 Loandjili. Un lycée moderne qui devrait être livré dans les prochains jours pour la prochaine rentrée scolaire.

Au terme de sa tournée, le Premier ministre n’a pas manqué de livrer ses sentiments de satisfaction au vu du travail abattu sur le terrain, en souhaitant que tous ces chantiers en phase terminale, pour la plupart, soient livrés dans les meilleurs délais. «Le vœu du président de la République est de voir que ces réalisations et ces projets soient mis à la disposition de la population. Les projets que nous venons de visiter sont arrivés à maturité et méritent une accélération d’achèvement. C’est ce que nous venons de faire. Nous devons améliorer les conditions de vie et des soins de la population. C’est ce qui a été fait au travers de l’hôpital général de Patra que nous avons visité ainsi que les chantiers du projet Durquap au quartier Mboukou et le pavage des voiries urbaines de Tchiniambi qui intègrent l’idée du président de la République qui tient à la modernisation de nos quartiers précaires. Ainsi, au terme de notre visite, nous pouvons dire que nous sommes satisfaits de ce que nous avons vu», s’est –il réjoui.