Suite aux menaces de mort mystiques des Bayakas, Sassou rapatrie le corps de Clément Mouamba le 24 janvier 2022

0
1470

Le 8 janvier dernier, dans un article, ce média annonçait la colère des Bayakas de Sibiti contre Denis Sassou Nguesso à cause de la dépouille de leur fils Clément Mouamba qui traîne encore dans une morgue en France. On apprend que la présidence de la république a annoncé pour le prochain 24 janvier le rapatriement à Brazzaville de la des restes mortels de l’ancien premier ministre Clément Mouamba. Cela fait suite aux menaces nocturnes et mystiques subi par Sassou Nguesso des Bayakas de Sibiti.

Décédé le 29 octobre 2021 en France, la dépouille mortelle de l’ancien premier ministre Clément Mouamba sera rapatriée le prochain 24 janvier par un vol régulier d’Air France. C’est aux environs de 18 heures que le chef de l’État se rendra personnellement à Maya-Maya accueillir le cadavre de son ancien premier ministre.

Trois mois après sa mort de Covid en France, Clément Mouamba pourra enfin se reposer auprès de ses ancêtres dans son village Sibiti. Les notables de la Lekoumou ont pesé de tout leur poids mystique pour obtenir au plus vite l’arrivée des restes mortels d’un des leurs.

On raconte à Sibiti comme à Mpila que plusieurs menaces mystiques ont été adressées à Denis Sassou Nguesso qui a finalement décidé d’en finir avec cette affaire et éviter un autre front avec les Bayakas.

Pour une fois, Jean Dominique Okemba, reconnu comme le gardien du clan n’a pu contenir la furie des sorciers Bayakas qui ont atteint Denis Sassou Nguesso sans problème. Il semblerait comme il se raconte à Sibiti que les sorciers Bayakas qui ont ménacé mystiquement Sassou lui ont dit être venus en son de paix dans l’unique objectif d’obtenir de lui le rapatriement de la dépouille de leur fils, frère, père et oncle Clément Mouamba.

« Avec Sassou, il faut appliquer la méthode forte ! » confie un notable Bayaka, très content d’apprendre la bonne nouvelle. A Sibiti, l’on se prépare déjà aux cérémonies traditionnelles qui marqueront les obsèques de Clément Mouamba.