Que faisait le général tortionnaire Philippe Obara à 2 h du matin vêtu de noir dans un cimetière de Kintélé ?

0
1789

Le patron du CID ( ex DGST ) aurait été aperçu par les riverains tard dans la nuit au cimetière de Kintélé ( Bouka II) en face de l’usine des Chinois. Vêtu tout de noir, il se serait adonné à quelques incantations avant de rejoindre son véhicule stationné au bord de la voie.

Après sa rencontre à Paris avec quelques égarés combattants de la diaspora, le général Philippe Obara, une fois au pays se serait rendu tard la nuit au cimetière Bouka II de Kintélé pour des incantations sur une tombe.

Ce sont les riverains qui affirment l’avoir vu de leurs propres yeux accompagnés d’une autre personne sans doute de sa garde qui serait restée dans le véhicule stationné au bord du goudron. Phillipe Obara serait resté dans le cimetière pendant plus d’une heure avant de descendre la petite colline et rejoindre son véhicule.

Ce cimetière de Bouka II est érigé sur une colline et tout mouvement est facilement remarqué par les riverains. Au Congo, la population a toujours soupçonné les autorités des pratiques fétichistes pour la conservation des postes. Des pratiques qui mettent en danger des vies des proches et parents de ces autorités.