Pour jouer aux atalaku de Sassou dans leurs localités, chaque ministre gratifié de 30 millions cfa

0
1281




Le plan de la réélection de Denis Sassou Nguesso, par une farce de scrutin se précise de plus en plus au Congo. Les ministres du gouvernement actuel auraient reçu chacun selon une source, la somme de 30 millions de cfa pour aller faire de l’Atalakou de l’Empereur dans leurs localités respectives. Une perte inutile quand on sait tous que la tricherie est déjà planifiée.




A la veille de la présidentielle du 17 au 21 mars prochain, le PCT et alliés engraissent déjà leur machine avec la même méthode qui leur va bien depuis plus de 40 ans au détriment de la Nation. Les ministres du gouvernement se seraient vu gratifier chacun d’une somme de 30 millions pour aller distraire les populations de leurs localités respectives.

Dans les jours à venir, on va assister à des descentes à l’intérieur du pays se vanter de ce qui n’existe réellement pas, à savoir que Sassou travaille en leur faveur. Cette campagne est celle qui a mis tous les congolais d’accord sur le manque de discours convaincant de Sassou. L’empereur a déjà tout promis dans le passé sans rien réaliser.




Auront-ils le courage de perpétuer dans la bêtise des promesses ou changeront-ils de stratégie? Les Congolais sortiront du doute dans les jours à venir. Que par exemple vont raconter aux populations les caciques originaires de la Cuvette-Ouest ? Une région complètement à l’abandon où il a fallu l’approche de la présidentielle vois le premier ministre aller se préoccuper du retard criard dans la construction du pont reliant Itoumbi à Mbomo.




Un reportage sur l’aéroport de Nkayi fait mal au cœur, de constater tout le matériel abandonné et le chantier inachevé alors que le budget entier a été débloqué. Un salaud de ce coin ira dire que Sassou a construit un aéroport à Nkayi.