P/N : un don d’un plateau technique moderne de la diaspora à l’hôpital de Dolisie détourné au port et envoyé au nord

0
2059

Parmi ces équipements on pouvait remarquer la présence d’un plateau technique moderne qui devrait résoudre un grand problème que connaît l’hôpital de Dolisie qui reçoit des cas graves de la Lekoumou et de la Bouenza. Tout ce matériel, don d’une association de la diaspora du Niari a été volé à son arrivée au port de Pointe-Noire et envoyé au nord du pays.

L’association « Niari Débout » s’est dite indignée de la sorcellerie dont elle vient d’être victime de la part de quelques autorités du port de Pointe-Noire en complicité d’autres bras longs du système. Des équipements hospitaliers qu’elle a pu recueillir en Europe grâce à un réseau des ONG et qui ont été acheminés vers le Congo pour renforcer les capacités du personnel médical de l’hôpital de Dolisie ont été volés au port de Pointe-Noire.

Ce lot d’équipements volés comprenait entre autre un scanner, un plateau technique moderne, des tensiomètres, des produits de laboratoires, des seringues, des tenues pour infirmiers et médecins, des gants, des stérilisants, trois appareils d’échographie. Niari Débout s’est battu pendant plus d’un an pour réunir tout ces équipements dans le souci d’apporter leur contribution aux populations du Niari et environnantes.

Une fois au port de Pointe-Noire, deux membres de l’association Niari Débout qui avait bénéficié d’une exonération partielle du matériel ont commencé les démarches administratives pour le sortir avant son acheminement vers Dolisie où une cérémonie de remise officielle et médiatisée était prévue.

Triste a été pour eux d’apprendre le jour de la récupération du matériel que l’ordre de la saisir et l’envoyé au nord du pays avait été donné à quelques responsables du port. Des témoignages affirment que tout le matériel a été chargé par des militaires dans un camion de l’armée la veille.

L’hôpital de Dolisie qui est dans une situation dégradante est l’unique grand centre de la Vallée du Niari. Renforcer ses capacités de travail par un équipement moderne pour Niari Débout était une occasion de palier aux difficultés qu’éprouvent les populations du Grand Niari dans le secteur de la santé.

« Comment peut-on être cynique à ce niveau ? » se demande l’un des membres de l’association en provenance de l’Allemagne avec deux infirmières de ce pays qui tenaient à assister à la cérémonie de remise officielle de cet équipement à Dolisie. Chaque jour, on entend des discours du pouvoir demandant à la diaspora congolaise de participer au développement du pays, alors que la réalité est différente. « Il y a comme une volonté de s’opposer à l’émancipation de la Vallée du Niari » selon nombreux témoins de cette canaille.