Ninelle Sassou Nguesso paie à Fally Ipupa 50 millions pour une chanson à son honneur

0
1239

Les bé­né­fices de son bu­si­ness sur la mort des Congo­lais avec ses cor­billards que la ma­rie de Braz­za­ville loue pousse à des fo­lies de gran­deur. Avec unique ré­fé­rence comme fille du chef de l’État, Ni­nelle Sas­sou Nguesso qui a échoué dans les études a fini sa car­rière comme re­ce­leuse de l’ar­gent du Congo et dans les bras d’un ex doua­nier promu mi­nistre, Hugues Ngouo­lon­délé. Une en­ve­loppe de 50 mil­lions Cfa a été re­mise à l’ar­tiste Fally Ipupa pour une chan­son à la gloire de son couple et sur­tout pour dé­fier Clau­dia Sas­sou Nguesso, ex de l’ar­tiste Ki­nois.

C’est leur pour­voir et leur temps et ils doivent en jouir en ex­po­sant leur opu­lence aux yeux des pauvres Congo­lais qui sont de­ve­nus leurs su­jets. De­puis trois jours, l’ar­tiste Fally Ipupa vient de pu­blier sur sa chaîne You­tube la chan­son Garde du Cœur en fea­tu­ring avec la chan­teuse Ca­me­rou­naise Char­lotte Di­panda et qui ac­cu­mule déjà 720000 vues.

C’est une chan­son sur com­mande du couple formé par Ni­nelle Sas­sou Nguesso et Hugues Ngouo­lon­délé et pour la­quelle, l’ar­tiste a été gra­cieu­se­ment ré­mu­néré. Il a em­po­ché la ba­ga­telle de 50 mil­lions Cfa des mains de la fille de De­nis Sas­sou Nguesso.

Rap­pe­lons que Ni­nelle est la pro­prié­taire de tous les cor­billards qui conduisent contre es­pèces tré­bu­chantes et son­nantes les congo­lais dans leur der­nière de­meure. Pro­fi­tant de son sta­tut du chef de l’État, elle a im­posé ce bu­si­ness à la mai­rie de Braz­za­ville de­puis l’époque de son époux.