Le camp Sassou refuse le débat électoral télévisé proposé par le reste des candidats

0
1493

Dans une démocratie normale, les candidats qui concourent à une élection confrontent leurs idées sur un plateau de télévision lors d’un débat dit «  électoral ». Quoi de plus normal pour convaincre les électeurs ! Mais au Congo, Denis Sassou Nguesso, qui s’approprie de force la volonté du peuple Congolais, refuse catégoriquement à cet exercice. Son équipe de campagne fait la sourde oreille à la proposition du reste des candidats à la présidentielle sur un débat électoral télévisé.

« Le camp de Sassou connaît assez bien les limites de leur candidat, voilà pourquoi ils s’opposent à tout débat au risque de faire le ridicule» confie l’équipe de communication d’un opposant après le refus catégorique de leurs adversaires du PCT.

Denis Sassou Nguesso, est ce président qui ne s’est pas gêné d’affirmer dans jeuneafrique son dégoût pour la lecture, drôle pour celui qui a une formation d’instituteur. Depuis qu’il est à la tête du Congo, il n’a jamais débattu sur des questions politiques et socio-économiques sur un plateau de TV, préférant des monologues où il aligne ses insuffisances.

Conscients sans doute de ces faiblesses dont Sassou fait preuve, les opposants veulent à tout prix obtenir un débat télévisé pour que le peuple se rende finalement compte des limites de celui qui les tient en otage depuis 1979.

Malgré tout le bruit que le PCT et leurs fanatiques font, ils ne sont pas disposés à envoyer leur candidat à l’abattoir pour différents motifs outre que son peu d’intelligence. Denis Sassou Nguesso, n’a aucun bilan à défendre et aucun Congolais n’est si bête pour ne pas se rendre compte qu’il a enfoncé ce pays dans une impasse.

L’opposition ne déchante pas et entend faire pression pour obtenir ce débat mettant le peuple à témoin. Si le camp Sassou insiste dans son refus, on aura compris qu’ils n’ont rien de bon à proposer et préfèrent leur monologue dans la démagogie.