Le Cameroun s’oppose à la «promotion de l’homosexualité » sur son territoire

0
1126

C’est dans une correspondance à son homologue de l’administration territoriale  que Lejeune Mbella Mbella  ministre des Relations extérieures a donné, sans équivoque, la réponse de Yaoundé à la visite annoncée de Jean-Marc Berthon au Cameroun.

Haut-fonctionnaire au ministère des Affaires étrangères depuis 1996, Jean-Marc Berthon a été nommé en octobre 2022 au poste d’ambassadeur pour les droits des personnes LGBT. Une fonction inédite en France. Lors de sa visite au Cameroun, annoncée du 27 juin au 1er juillet, l’ambassadeur de la cause LGBT en France souhaite discuter avec les autorités locales mais surtout engager une conversation plus large avec le public à travers une conférence débat sur les définitions du genre, de l’orientation et de l’identité sexuelle notamment.

Pour Le jeune Mbella Mbella  « le gouvernement désapprouve ces activités annoncées ». Le ministre ,qui indique par ailleurs avoir notifié l’ambassadeur de France des réserves de Yaoundé par note verbale, rappelle que « la position du gouvernement sur la question de définition du genre, de l’orientation et de l’identité sexuelle est claire et dénuée de tout débat au Cameroun ». Il n’est pas possible possible de parler des personnes LGBT au Cameroun, souligne t-il , d’autant que le « fait est qualifié de crime de droit commun » conclut le ministre.