La France va enterrer de force Parfait Kolelas après le 7 décembre

0
1254

Dans un note transmise à la famille Kolelas, l’institut médico-légal de Paris intime l’ordre de procéder à son inhumation avant le 7 décembre au risque de voir les autorités françaises le faire de force. Décédé en mars 2021 à la veille de la présidentielle en pleine campagne, Guy Brice Parfait Kolelas dont le cadavre se trouve encore au frais est l’objet d’un malentendu entre sa famille et les autorités françaises.

La famille de Guy Parfait Kolelas a toujours rejeté en bloc la cause de son décès ( Covid selon la France ) et a exigé une autopsie indépendante préalable à organiser ses obsèques. Cette famille réconforte ses doutes sur la durée du cadavre dans une morgue alors que les morts de Covid sont inhumés dans les heures ou jours qu suivent.

Soupçonné d’être mort du poison, la famille de Parfait Kolelas a toujours refusé de l’enterrer avant toute rectification qu’un test ADN soit fait sur les prélèvements de son cadavre et celui de ses enfants afin de s’assurer que c’est bel et bien son cadavre. Le changement de la date et heure du décès indiqué à l’autopsie soutenant que le leader de YUKI est mort le 21 mars à Brazzaville et non le 22 en France.

Les contradictions entre la famille et la France ont conduit à cette note transmise par l’institut médico-légal appuyé par la préfecture de Police qui exige l’inhumation de Guy Brice Parfait Kolelas avant le mardi 7 décembre faute de quoi c’est la mairie qui s’en chargerait de gré ou de force.