Général Pascal Ibata : comment un simple médecin militaire est-il devenu milliardaire ?

0
1851

D’entrée de jeu, il est claire que c’est un voleur, plus dangereux que ceux de la cité. Il a détourné des milliards des différents budgets alloués par l’État aux hôpitaux militaires, provoquant ainsi la mort de milliers de Congolais. Le général Pascal Ibata possède des biens immobiliers en Europe et au Maroc, un cheptel assez conséquent, 10 immeubles à Brazzaville, 3 autres à Pointe-Noire et des milliards dans des banques du Congo et paradis fiscaux, ainsi que dans son village.

Au Congo, un simple sous-officier de la sécurité présidentielle peut se permettre de payer les études de ses enfants dans les universités privées du Maroc, Sénégal avec un salaire de 250.000frs. Un couloir afin de les permettre de piller l’État leur a été ouvert par la hiérarchie. Et c’est cette même hiérarchie qui s’illustre dans l’opulence avec de l’argent volé.

C’est le cas du général Pascal Ibata à qui la charge de gérer les budgets des hôpitaux militaires a été confiée. Ayant le vol dans son sang, il en a profité pour se constituer un patrimoine financier et matériel sauvage.

Si un bon médecin est attristé par le décès d’un patient, le général Pascal Ibata, lui, s’en réjouit. A cause des détournements des budgets des hôpitaux militaires que de nombreux citoyens se reposent malgré eux dans des cimetières.

L’homme qui se vante d’être un parent de Pierre Oba vient de perdre un procès contre un groupe de citoyens de la Vallée du Niari dont des engins agricoles ont été volés par lui. Non content de voler l’État, le général Pascal Ibata vole aussi les Congolais lambda.