Franc-maçonnerie, cette nouvelle religion venue distraire les Africains après le christianisme et l’Islam

0
1522

Sylvère Koyo succède à Hamed Bakayoko à la Grande loge de Côte d’Ivoire. Le successeur d’Hamed Bakayoko à la tête de la Grande loge de Côte d’Ivoire (GLCI) est connu. Il s’agit de Sylvère Koyo. L’avocat du cabinet Inlawco a remporté les faveurs des frères de la grande loge ivoirienne qui l’ont porté à cet important poste.



La prochaine assemblée de la Grande loge de Côte d’Ivoire est prévue pour les prochains jours. Mais déjà, le fauteuil occupé par Hamed Bakayoko depuis 2013 a un nouveau locataire. Le nouveau patron de la GLCI est un avocat au barreau de Côte d’Ivoire. L’homme est spécialisé en droit des sociétés, droit des affaires, privatisation et restructuration d’entreprises, mais également en appui aux réformes économiques et sectorielle. Sylvère Koyo intervient aussi dans le domaine du droit public, conseil et assistance au secteur public et aux organismes publics responsables de projets de réforme de secteurs économiques.

Sylvère Koyo successeur d’Hamed Bakayoko à la GLCI
En outre, le grand maître de la loge ivoirienne est avocat conseil dans les procédures d’arbitrage. Il a obtenu son Certificat d’aptitude à la profession d’avocat (CAPA) en 1985. Sylvère Koyo était un fervent soutien d’Hamed Bakayoko. Il a même été un acteur majeur dans l’élection de l’ancien Premier ministre en tant que patron de la GLCI. Quand Michel Rosier décède en juin 2019, il occupe une place de choix auprès de l’ex-maire d’Abobo. Au décès d’Hambak le mercredi 10 mars 2021, Sylvère Koyo assure l’intérim et gère les affaires courantes.

Sylvère Koyo



Hamed Bakayoko, décédé le 10 mars dernier a laissé la grande loge de Côte d’Ivoire orpheline
Et pourtant, des rumeurs avançaient qu’Alain Donwahi, le ministre des Eaux et Forêts, membre de la loge depuis une décennie, comme étant le mieux placé pour remplacer Hamed Bakayoko. Mais finalement, les frères de la LGCI ont porté leur choix sur Sylvère Koyo.