Foire aux plants : près de douze mille visiteurs à la sixième édition

0
1032

La foire aux plants édition 2022 a baissé les rideaux le 2 décembre sur un bilan satisfaisant pour les exposants. Durant quarante-huit jours, l’événement a pu mobiliser 11929 visiteurs sur les quatre sites d’expositions-ventes à Brazzaville, Pointe-Noire, Dolisie et Oyo.     

Organisée comme chaque année par le ministère de l’Économie forestière, l’édition 2022 de la foire aux plants a connu la participation de trente-deux horticulteurs locaux spécialisés dans la gestion des pépinières de types forestiers, fruitiers, médicinaux et ornementaux, y compris des produits forestiers non ligneux (PFNL). Elle a permis la vente notamment des divers produits transformés, les visites guidées et des démonstrations des techniques de production au profit des élèves et des étudiants.

L’expertise du Programme national d’afforestation et de reboisement (Pronar), un outil technique de l’État, a été nécessaire pour la vulgarisation des différentes espèces. Selon le coordonnateur du Pronar, François Mankessi, environ 25 000 plantes ont été vendues au cours de l’édition, soit 88,3% d’espèces fruitières, 5,5% pour les espèces forestières, 2,48% pour les espèces ornementales, 2,3% pour les espèces médicinales et 1,4% pour les espèces potagères.

« Les statistiques provisoires révèlent que les quatre sites ont accueilli 11 929 visiteurs dont 5216 à Brazzaville, 3 430 à Pointe-Noire, 1 915 à Dolisie et 1 368 à Oyo. De façon globale, le nombre d’acheteurs pour cette édition est estimé à 2 967 dont 1 329 à Brazzaville, 1 058 à Pointe-Noire, 306 à Dolisie et 274 à Oyo. Ce chiffre est légèrement inférieur, comparé à la précédente édition, et pourrait s’expliquer par le nombre d’exposants inferieur, comparé à la précédente édition », a indiqué François Mankessi.

L’organisation régulière de la foire est la preuve, a affirmé la ministre de l’Économie forestière, Rosalie Matondo, de l’activisme du gouvernement congolais en faveur de l’environnement. Cette manifestation contribue, a-t-elle ajouté, à l’appropriation de la Journée nationale de l’arbre par la population et à la participation aux activités du Pronar. « La République du Congo est un pays « nature based solution » dans le cadre de la lutte contre le changement climatique(…J’invite tous les acteurs à capitaliser les acquis des six premières éditions », a martelé la ministre.

Notons que l’édition 2022 a été organisée sur le thème « Un Congolais, une plantation, la foire aux plants est là pour vous ». Au total, 122 espèces ont été exposées, à savoir quarante-trois espèces fruitières ; vingt-huit espèces ornementales ; vingt et une espèces forestières ; quatorze espèces médicinales ; dix espèces potagères ; quatre espèces aromatiques et deux PFNL.