Des diplomates étrangers interdits de se déplacer à plus de 15 km de Brazzaville sans autorisation

Ayant constaté des déplacements abusifs de la part de certains chefs de missions diplomatiques et Consulaires et représentants d’organisations internationales accréditées en République du Congo, le ministère des Affaires Étrangères de la Francophonie a adressé une correspondance auxdites institutions, afin de leur rappeler certaines règles auxquelles elles sont soumises.

Ce sont les déplacements, sans autorisation, de certaines autorités diplomatiques et Consulaires et représentants d’organisations internationales qui sont à l’origine de cette interpellation du gouvernement congolais.

L’article 13 de l’Ordonnance n°14/77 du 30 mai 1977 relative aux immunités et privilèges diplomatiques stipule que les agents diplomatiques devront obtenir l’autorisation préalables du ministère des Affaires Etrangères pour tout déplacement devant s’effectuer au delà d’un rayon de 15 km à partir de la limite extérieure de la commune de Brazzaville

Pourtant, constate le ministère, plusieurs parmi ces autorités se rendent dans les différents départements de la République du Congo  sans autorisation au mépris de ladite disposition.

Pour éviter les surprises désagréables”, a indiqué le ministère, les chefs de missions diplomatiques et Consulaires et représentants d’organisations internationales accréditées en République du Congo, ont été invités à bien vouloir respecter cette exigence “dans le souci d’un meilleur suivi dans les départements.

En outre, le ministère des Affaires Étrangères de la Francophonie a adressé ses remerciements aux organisations qui se conforment déjà à cette disposition.