Décentralisation : des élus locaux réclament la valorisation de leur statut

0
927

Reçue en audience le 12 juin par le ministre délégué chargé de la Décentralisation et du Développement local, Juste Désiré Mondelé, La ligue des jeunes élus locaux de Brazzaville a, entre autres, plaidé pour l’amélioration du statut des conseillers départementaux et municipaux.

Conduite par son coordonnateur, Jofran Mbossa, la Ligue des jeunes élus locaux de Brazzaville a également posé au ministre le problème des relations devant exister entre un conseiller local et un administrateur-maire, les frais de sessions, les descentes à la base. « Nous avons rencontré monsieur le ministre pour aborder quelques questions qui nous tiennent à cœur, parmi lesquelles la valorisation du statut de l’élu local. La constitution ne valorise pas assez l’élu local parce que nous avons une question comme la redevabilité vis-à-vis de nos mandants, notamment l’obligation de rendre compte à la population après les travaux des sessions du conseil municipal », a déploré le coordonnateur de la ligue.

Les élus locaux étant des véritables acteurs du développement local, la ligue a également échangé avec le ministre Juste Désiré Mondelé sur les actes du récent forum organisé à Brazzaville sur la revitalisation et la redynamisation de la décentralisation et le développement local. « Des actes avaient été arrêtés dans le cadre de forum, aujourd’hui nous nous sommes rapprochés du ministre pour voir quel était leur niveau d’exécution. Vous savez que notre mission est aussi d’accompagner les pouvoirs publics dans la mise en œuvre effective de la décentralisation qui, par ailleurs, est consacrée par la Constitution du pays », a conclu, Jofran Mbossa.

Dans le cadre de son programme d’activité, la Ligue des jeunes élus locaux de Brazzaville a prévu un volet formation. C’est ainsi que cette délégation a évoqué avec le ministre de tutelle la nécessité d’élargir l’organisation de cette formation sur tout le territoire national. « Nous avons trouvé satisfaction, nous allons continuer de mener des actions mais aussi organiser des rencontres pour pouvoir faire évoluer ce volet au sein de la Ligue et au niveau des autres conseillers. Les anciens élus qui ont déjà eu à passer quelques mandatures pourront apporter leurs expériences aux jeunes que nous sommes », a expliqué le coordonnateur adjoint de la ligue, Edgar Yoann Nguesso.

Répondant à certaines des préoccupations des élus locaux, le ministre délégué chargé de la Décentralisation et du Développement local a indiqué que financièrement, il serait difficile de régler la situation des élus locaux, notamment la valorisation de leur statut avec les avantages qui vont avec. Quant au rapport hiérarchique entre l’administrateur-maire et l’élu local, il n’y en a pas un. Juste Désiré Mondelé a, en enfin, remis à ses interlocuteurs la loi portant organisation et fonctionnement des collectives locales ainsi que les actes du forum sur la revitalisation et la redynamisation de la décentralisation et du développement local.