Chute d’Ali Bongo: des jeunes regrettent d’être devenus PD et franc-maçon pour un poste

0
14074

Avec la chute d’Ali Bongo, le 30 août 2023, le Gabon veut tourner la page de l’institutionnalisation de la franc-maçonnerie qui vulgarise l’homosexualité et les relations incestueuses ainsi que des sacrifices humains. On pouvait voir comment la population encourageant les militaires se félicitait de les avoir libéré des PD qui gouvernait le pays. Nombreux sont des jeunes gabonais qui regrettent amèrement d’être devenus homosexuels dans l’unique objectif d’améliorer leur statut socioprofessionnel.

Dans les rues et débits de boisson de Libreville et du Gabon, la population é célébré avec faste le coup d’État qui a mis fin au règne des Bongo. Dans leurs déclarations, mention était faite à l’homosexualité que le pouvoir avait officialisé. Le général Brice Oligui Nguema est revenu aux valeurs Bantu au grand soulagement de la jeunesse.

Ali Bongo qui est le Grand Maître de la Loge maçonnique du Gabon s’était aligné sur la même voie que ses frères de lumière du Congo en y introduisant la sorcellerie africaine et surtout l’homosexualité obligatoire. Tout gabonais qui voulait accéder à un poste ou faire partie de la mangeoire devrait s’adonner à cette pratique diabolique.

Ainsi, des jeunes gabonais sans espoir de futur ont été contraints de devenir des PD après avoir fait allégeance à la franc-maçonnerie. Aujourd’hui avec la chute de cette bande sataniste, plusieurs jeunes regrettent d’avoir livré leurs fesses.