Aéroport Roissy : une Congolaise de 17 ans regroupée par sa mère meurt à son arrivée en France

0
1600

Elle aurait piqué une crise à la sortie juste après avoir embrassé sa maman venue l’attendre. Les services de secours n’ont pu sauver sa vie et dans la famille on parle d’un cas de sorcellerie dont les responsables seraient au Congo. Une grande tristesse pour sa maman qui s’est battue pour faire venir sa fille unique en France où elle vit depuis une dizaine d’années.

Véronique M dit Mère Véro est arrivée en France il y a 10 ans de cela, laissant à Brazzaville sa fille unique alors âgée de 7 ans. Une séparation qui a toujours perturbée sa tranquillité dans sa nouvelle vie en France. Une fois sa situation administrative régularisée, Mère Véro s’est lancée dans la bataille du regroupement familial afin que sa fille le rejoigne.

Quand elle a fait part de ses démarches à son frère au pays où vivait sa fille, ce dernier a émis le souhait que l’un de ses enfants puissent aussi être déclarés et rejoindre la France. Mais Véro l’a fait savoir avoir déjà déclaré sa fille bien avant et ne pouvait ajouter un autre enfant au risque d’attirer l’attention de la police, mais qu’elle chercherait d’autres moyens pour faire voyager son enfant.

C’est le même frère qui s’est occupée de toutes les démarches au niveau du pays à savoir l’établissement du passeport de sa nièce. Aujourd’hui il regrette avoir mis au courant certains membres de la famille du voyage de la fille de sa sœur Véro en France.

Selon les témoignages recueillis, les membres de la famille non seulement étaient venus souhaiter un bon voyage à la fille de Véro, mais aussi l’ont accompagné à Maya Maya d’où elle a embarqué dans un vol régulier d’Air France.

Mère Véro qui a du mal à réaliser ce qui lui est arrivée a passé une semaine dans un hôpital parisien suite à une série successive de malaises. Sa fille de 17 ans avait bien passé les contrôles de police, récupéré ses bagages avant de franchir la sortie où elle s’est précipitée sur sa mère qui l’attendait avec son conjoint blanc.

Quelques minutes seulement après s’être embrassé avec sa maman, la fille se serait effondrée au sol à la surprise de tous. Au départ, sa maman croyait à une émotion avant de se rendre compte qu’il s’agissait d’un malaise et qu’elle respirait avec difficultés prononçant les noms de deux membres de la famille du pays.

C’est dans l’ambulance qui la conduisait dans un hôpital parisien que son décès a été constaté par les secouristes.