Abuja : Buhari le président sortant ridiculise Sassou Nguesso en le demandant de suivre l’exemple du Nigeria

0
2511

Arrivé à Abuja le 28 Mai, Denis Sassou Nguesso a assisté ce 29 Mai à la cérémonie d’investiture du nouveau président Nigerian Bola Ahmed Tinubu élu démocratiquement et qui succède à Muhammadu Buhari. Le président sortant a scrupuleusement respecté la constitution de son pays et a fait ses deux mandats avant de passer la main. Ce dernier qui a reçu pendant quelques minutes Denis Sassou Nguesso n’a pas manqué de lui rappeler qu’il était temps qu’il passe la main et arrête enfin de s’éterniser au pouvoir à l’instar de ses homologues d’Afrique Centrale qui font honte à la démocratie. On pouvait remarquer les regards de la honte des membres de la délégation congolaise.

Un dictateur allergique à l’alternance ne s’est pas gêné d’embarquer dans un avion et se pointer à Abuja où un nouveau président démocratiquement élu prêtait serment ce 29 Mai 2022. Lui qui s’accroche au pouvoir sans lequel, il ne serait rien s’est permis dans un entretien avec le président sortant Buhari de le féliciter.

Muhammadu Buhari qui est aussi un général d’armées n’a pas manqué l’occasion de rappeler à Denis Sassou Nguesso que rien ne l’empêchait de faire comme lui en se pliant aux normes démocratiques. Un peu gêné de la remarque, Denis Sassou Nguesso a fait savoir à son hôte que chaque pays à ses lois.

Le dictateur congolais a oublié sans doute que tout le monde sait qu’il a modifié la constitué pour se maintenir au pouvoir marchant sur les cadavres de son peuple. Lors de cet entretien, on pouvait remarquer la présence de Denis Omar Junior Bongo Ondimba et de Jean Jacques Bouya.