3575 Libanais ont fui la misère au Liban pour s’installer au Congo comme immigrés

0
1101

La situation difficile que traverse le Liban a poussé sa population à un exode massif vers un monde meilleur. Oubliant être des racistes de haut niveau envers les Noirs, des milliers de Libanais ont convergé vers l’Afrique dont le Congo où 3575 se sont installés entre Brazzaville et Pointe-Noire. L’un d’eux a confié vivre une vie paradisiaque à Pointe-Noire où il peut désormais manger à sa faim et en a même profité pour acheter librement des médicaments dans une pharmacie qu’il compte expédier à sa famille restée au Liban.

Au Congo, la solidarité entre Libanais a beaucoup joué sur l’arrivée massive de plus de 3575 d’entre eux en provenance du Liban, fuyant la grave crise économique et politique qui y sévit. Du coup, ils ont oublié être des racistes patentés contre les Noirs qu’ils maltraitent dans leur pays et c’est en Afrique qu’ils respirent désormais et mangent à leur faim.

A Pointe-Noire comme à Brazzaville, les Libanais sont dans le commerce, l’import export, la vente des automobiles, la restauration et d’autres services. Créant une chaîne de solidarité, leurs compatriotes qui ont fui la famine sont facilement employés dès leur arrivée.

La Liban vit une crise économique qui a poussé les autorités à rationaliser certains produits de consommation et même les médicaments. Les banques ont limité les retraits et la famine s’est installée dans le pays.

Les Libanais se sont lancé dans l’exode un peu partout dans le monde et surtout en Afrique où ils sont installés depuis des décennies. 3575 d’entre eux ont choisi le Congo comme terre d’accueil où ils sont surpris de l’hospitalité africaine contrairement dans leur pays où le Noir ne vaut absolument rien.