Vol à la banque postale : le voleur Gilbert Ondongo fait sortir de la prison son bof voleur Thierry Saboga ayant empoché 150 millions

0
2661

La solidarité entre voleurs a fait effet sur le vol de 2 milliards à la banque postale avec la libération de Thierry Saboga, impliqué dans ce hold-up. Son beau-frère qui n’est entre autre que l’ex ministre Gilbert Ondongo a instruit le procureur de la république de libérer sans condition son bof sous couvert d’une liberté provisoire moyennant une caution imaginaire de 12 millions que le code pénale Congolais ne reconnaît même pas.

« Le pays est commandé » disent souvent la meute des voleurs qui l’ont pris en otage pour se vanter de leur impunité. Alors qu’on fait état de l’arrestation et emprisonnement de 12 complices de la mafia camerounaise qui a volé 2 milliards à la banque postale du Congo, le procureur de la république a subi des pressions de l’ancien ministre et voleur Gilbert Ondongo pour remettre en liberté l’un d’eux.

Le détenu Saboga Thierry a été mis en liberté provisoire par le parquet de la République hier vendredi 19 novembre 2021; mais 5 autres personnes ont été inculpées et écrouées à la maison d’arrêt de Brazzaville dans le cadre de cette même affaire. Au total, 19 personnes en lien présumé avec le vol de plus 2 milliards de FCFA à la Banque postale du Congo sont aujourd’hui détenues à la maison d’arrêt de Brazzaville.

Thierry Saboga qui vient de bénéficier de cette impunité est soupçonné d’avoir empoché quelques 150 millions dans ce braquage. Selon les enquêteurs, les 12 millions de caution évoqués sont faux et juste une façade pour ne pas indigné l’opinion publique. Depuis que le Congo existe aucun prisonnier n’a jamais bénéficié d’une liberté provisoire après paiement d’une caution. Cette possibilité n’existe pas dans les lois Congolaises.

Gilbert Ondongo a juste sauvé son beau-frère qui ne fait que suivre ses traces dans le vol au détriment de la banque postale. Mais les autres complices n’ayant pas de poteau croupissent encore à la maison d’arrêt dont voici la liste :

– Dibantsa Ferdi (agent de la Banque postale, service monétique )

– Okandza Atipo Joseph (agent de la Banque postale, service des soldes)

– Ngouala Dong (agent de la Banque postale, service des soldes)

– Pamoukina Mampouya François (électricien, agent de la société STHIC)

– Mbouabounounou Sanguy (assistant ressources humaines à l’OMS)

Il convient de signaler que toutes ces personnes inculpées bénéficient de la présomption d’innocence.