[Tribune ]: La déchéance de l’intelligentsia congolaise

0
762





Il est étonnant de rencontrer dans les rues des centres urbains, des congolais qui soient déçus du gouvernement de M. Clément Mouamba alors que depuis plusieurs décennies, l’incompétence est le totem des gouvernements successifs.




Croyez-moi, si le ministère de la santé et d’autres ministères pouvaient poser des actes glorieux, en toute objectivité on le soulignerait. Le fait est que tous les jours, l’amateurisme et la médiocrité sont visibles du premier regard, comme le nez au milieu du visage.

Ainsi, le principe est désormais établi pour la gestion du CHU, ce sont des canadiens. Comme si cela ne suffisait pas, un togolais qui s’entend homme d’affaires arrive en terrain conquis avec la ministre en maître de cérémonie. Si ce département ne vaut que par les étrangers, alors nationalisons un Canadien et donnons-lui la tête du département. On optimiserait certainement le redressement de ce canard boiteux qu’est le secteur santé.

Aussi, un malien qui avait dit-on ses entrées chez l’ancien DG de la douane et qui vendait des chaussures à Pointe-Noire est devenu riche comme un nabab. Serait-t-il un des nouveaux prête-noms qui pullulent dans notre pays ? En tout cas, sur les tables de tous ceux qui comptent, il a son rond de serviette. Mariant sa fille en Afrique de l’ouest, il a loué un avion dans lequel plus d’un oiseau parmi ceux qui batifolent dans les cabinets ministériels. Combien ne se sont battus pour en être ? Voilà la sujétion à laquelle sont réduits les cadres congolais. Des hommes et des femmes sans honneur, des cérébraux de petite vertu et de basse moralité.




Intellectuels du PCT et autres professeurs qui essaiment dans le pays, un tel camouflet ne vous indigne pas ? Toute honte bue, vous allez par les rues confuses, osant juste pour les plus indignés, dire que ce sont des connexions pour « bouffer » l’argent du pays.

Elle est où la noblesse qui fait de vous des êtres qui s’adonnent à la vie de l’esprit et qui ont atteint un certain niveau de création, de réflexion, d’analyse et de recherche ? Triste et sinistre pays !

Congo zoba n’est-ce pas ? Non, gouvernement ya liyoto ou mieux, gouvernement ya nzala comme aimaient le dire les responsables du PCT quand ils étaient à l’opposition.

Laurent DZABA
Président du Mouvement Panafricain et Citoyen