Siafoumou : un père enceinte ses deux filles jumelles de 17 ans

0
3162

Affolée par cette nouvelle, la maman des filles a porté plainte contre son époux à la police qui s’est dit dans l’incapacité de l’interpeller du fait qu’il s’agit d’une affaire familiale. Ce père incestueux a néanmoins le toupet d’affirmer que ses deux filles étaient consentantes et que la relation a commencé depuis qu’elles ont 15 ans. Pour le voisinage tout présage que leur voisin incestueux serait membre d’une Loge maçonnique.

A Siafoumou, un quartier de Pointe-Noire, non loin du lac Kipounga, une famille a été brisée à cause des appétits sexuels du père. Ce dernier n’a pas trouvé mieux que d’enceinter ses deux propres filles jumelles âgées de 17 ans et en classe de première dans un lycée privé de la ville.

A en croire sa version des faits, il serait dans une relation sentimentale avec ses deux jumelles depuis qu’elles ont l’âge de 15 ans. Son épouse qui a toujours cru avoir décroché le jackpot avec un homme qui ne boit et ne fume pas, passant son temps à la maison après son travail vient d’en connaître les véritables motivations. Il avait trois femmes dans la maison et pourquoi aller ailleurs ?

Les jeunes garçons du quartier se rendent compte de la méchanceté de ce voisin quand ils tentaient de draguer ses filles. Un jaloux qui protégeait sa propre nourriture !

Les deux jumelles ont avoué éprouvé des sentiments pour leur père et soutiennent n’avoir jamais été forcé ni violé. En un mot, elles sont amoureuses de leur père. On a appris aussi que le père réalisait toujours des plans à trois en l’absence de sa femme et de son dernier fils.

L’épouse réalise à quel point elle a été désabusée par ceux qu’elle pensait être les êtres les plus chers de sa vie. Il ne manquait pas un week end où le père sortait toute la journée avec ses filles et parfois à Dolisie sans sa femme. Le sang froid de ses filles étonnent cette épouse qui n’a jamais remarqué aucun signe de jalousie de leur part. Elles gardaient leur place d’enfants dans la maison.

Au commissariat de police, la maman des jumelles a été déçue d’apprendre des policiers qu’ils ne pouvaient pas se mêler d’une affaire familiale de cette calibre. L’époux incestueux a menacé sa belle-famille qui l’a convoqué et ne veut plus personne chez lui, moins encore son épouse qui a plié bagages.