P/Noire : un fan de Sassou qui battait campagne a été brûlé à l’eau chaude par des jeunes à Loussala

0
8051

Pour ces jeunes du quartier Loussala de Pointe-Noire, il est inadmissible qu’on vienne leur parler de Sassou Nguesso, ce président qui est à l’origine de leur chômage et en plus officiellement la campagne n’a pas encore été lancée. Après quelques échanges de parole, l’un des jeunes lui a versé de l’eau chaude dans la colère.

Convaincre les jeunes de Pointe-Noire sur l’importance de voter Sassou Nguesso est comme dire à un Musulmam de se convertir au christianisme. Un homme en a fait les frais alors qu’il battait en avance campagne pour le candidat du PCT à la présidentielle de mars 2021.

Ces jeunes lui ont reproché son comportement de venir se moquer d’eux en leur parlant de Sassou Nguesso, perçu par beaucoup comme bourreau. On lui a rappelé quelle était l’utilité de battre campagne quand on sait déjà que son candidat sera déclaré vainqueur bien qu’il perde.

A Pointe-Noire, 2016 est encore dans les esprits de tous. La victoire de leur champion Mokoko, volée aux yeux de tous et ensuite jeté en prison. La seule chose qui attire ces jeunes aux actes du PCT est l’argent qu’on leur donne, sinon les cœurs n’y sont jamais.

Cet homme brûlé d’une quarantaine d’années s’est justement ramené parler de Sassou Nguesso à ces jeunes sans argent et a osé raconter que son candidat l’avenir. «L’avenir» est le mot qui a fâché, poussant les jeunes à enchaîné toute sorte de reproches et rappel de leurs conditions de vie et partant de toute la ville de Pointe-Noire.

Le jeune qui a versé de l’eau bouillante sur cet homme a rappelé comment il n’a pas été retenu pour un poste de travail à Oyo dans un projet parrainé par l’UE pour être sudiste. Selon lui, son oncle Beembé qui pilotait les dit projet avait reçu des injonctions fermes des autorités de ne recruter que des nordistes.

Brûlé et abandonné à son sort, ce fanatique de Sassou Nguesso que ces jeunes qualifient de vendu a été sauvé par une voisine qui utilisé son véhicule pour le transporter dans un hôpital de la ville.