Mbota: une victime de la promotion de 8 Turbo King à 2400 frs transporté KO chez lui

0
858

Les deux brasseries du Congo ne prennent pas encore au sérieux la note du ministre du commerce Claude Silou interdisant la promotion insensée de leurs produits alcooliques. Hier dimanche, un jeune du quartier Mbota a été transporté totalement bourré par des amis à son domicile. Il a profité de la promotion dans un bar de 8 bouteilles de Turbo King à 2400 frs pour faire accomplir le rêve des autorités de voir la jeunesse devenir des entonnoirs notoires.

Les deux brasseries ont tout mis en œuvre pour aider les jeunes à noyer leurs soucis dans leurs produits alcooliques en baissant drastiquement le prix. Désormais au Congo, un bouteille d’eau coûte plus chère que celle d’alcool. Le terme boire avec modération n’est plus d’actualité au Congo et a été remplacé par boire avec excès pour mieux se sentir.

Hier dimanche, au quartier Mbota de Pointe-Noire, l’un des fiefs des soûlards de la ville, un jeune au nom de Likibi a été transporté cadavère chez lui et remis à son épouse et ses deux enfants par ses amis. « Quand je prends mon pot, tout le quartier est contre moi!» dira-t-il après avoir vu les riverains se soucier de sa petite famille.

Likibi a profité de la promotion de 8 Turbo King à 2400 frs pour se mettre à l’aise avec ses amis dans un bar du quartier. Incapable de se contenir, il est tombé dans le dit bar et ne pouvait se contrôler. Père de famille, ses amis l’ont porté et conduit à son domicile où sa femme et ses deux enfants n’en peuvent plus du spectacle de leur père chaque week-end.

La jeune Congolaise est encouragée par les autorités à travers les promotions alcooliques des deux principales brasseries à boire sans modération afin d’éviter d’emmerder leur pouvoir. C’est l’unique meilleur encadrement que le pouvoir a trouvé pour la jeunesse après avoir complètement détruit l’école.